Le début des vacances scolaires est maintenu pour le jeudi 19 mars 2020 en Algérie. C'est ce qu'a affirmé le ministre de l'Education nationale, Mohamed Oudjaout, ce mercredi 11 mars, sur sa page Facebook. Un faux communiqué attribué à ce ministère a été diffusé, dans la soirée de mardi, annonçant que les vacances du printemps ont été avancées d'une semaine à cause du coronavirus.

« Certaines chaînes utilisent toujours les réseaux sociaux comme sources de leurs informations », a fait savoir le ministre, indiquant que le début des vacances était maintenue à sa date initiale, soit le 19 mars prochain. Il faut dire cependant que la rumeur a enflé. Ce sont principalement les parents d'élèves qui ont cru à cette fausse information.

Le communiqué repris et partagé mardi s'est avéré être falsifié, à partir d'un document du même genre du ministère tunisien de l'éducation, annonçant la décision d'avancer les vacances en Tunisie. Rappelons que le ministre de la Santé a affirmé ce mardi qu'il n y avait pas lieu d'envoyer les élèves en vacances avant l'heure, dans la mesure où la situation liée au coronavirus n'était pas aussi inquiétante.

Qui a diffusé cette rumeur ? Pour quel objectif

Il est à se demander d'ailleurs qui serait bien derrière la falsification du document et sa diffusion. Et surtout pour quel objectif. Il y a lieu de rappeler que le ministre de la Santé a estimé mardi 10 mars que la situation était maîtrisée en Algérie. « Les cas suspects tenus en isolement dans l'hôpital de Boufarik, à Blida, sortiront bientôt. Leur état de santé s'améliore de jour en jour », a t-il soutenu.

Cela dit, des mesures préventives ont été prises pour contrecarrer cette épidémie du Covid-19. Les Algériens ont été invités à limiter leurs déplacements à l'étranger et à éviter les rassemblements. En outre, des manifestations culturelles, sportives et politiques ont été annulées ou reportées. Les matchs de football se dérouleront désormais à huis clos. Tout cela dans le but d'empêcher ou de ralentir la propagation du coronavirus.

Lire aussi : Coronavirus : Une Algérienne établie en France mise en isolement à Sétif