Le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, a annoncé, jeudi 12 mars, que 5 nouveaux cas de coronavirus ont été confirmés, portant le nombre total des personnes infectées par la pandémie à 26, dont deux décès, enregistrés dans la wilaya de Blida.

Le premier décès dû au coronavirus a créé la panique parmi les personnels des établissements hospitaliers où été admis le défunt. Les autorités ont été amenées à mettre en isolement tous les éléments de la santé ayant été en contact direct avec lui, en attendant les résultats des prélèvements qui révéleront si l'infection virale s'est transmise à d'autres personnes.

Selon le journal arabophone El Khabar, les sujets mis en isolement sont une équipe médicale et paramédicale appartenant à la Protection civile de la wilaya de Blida. Celle-ci a été en contact direct avec l'homme avant son décès.

C'est l'unité hospitalière El Fabour (Blida) qui avait accueilli, mercredi soir, ce patient, âgé de 67. Il présentait les symptômes d'une maladie respiratoire, ce qui a nécessité son transfert aux urgences de l'hôpital Franz Fanon de Blida. Il a succombé à la maladie avant même que les résultats du laboratoire ne confirment son infection par le Covid-19.

Rappelons que le président de l'Ordre des médecins algériens avait soutenu l'interdiction, à titre préventif, des rassemblements pour contrer la propagation du virus. Qualifiant d'insuffisantes les mesures prises jusque-là par les autorités du pays, il alerte que l’Algérie ne sera pas prête à faire face à cette pandémie si elle venait à prendre des proportions plus inquiétantes.

À lire aussi :  Le recteur de la grande mosquée de Paris apporte son soutien à Salman Rushdie

Lire aussi : Coronavirus : Un deuxième décès enregistré en Algérie