Huit nouveaux cas ont été testés positifs au coronavirus par l'Institut Pasteur d'Algérie, a déclaré ce dimanche 15 mars à Alger, le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, lors d'une intervention sur les ondes de Radio chaîne 3. 

Le Premier ministre a affirmé, dans la matinée de ce 15 mars, lors d'une intervention sur les ondes de Radio chaîne 3 que « 45 cas ont été, à ce jour, confirmés par l’Institut Pasteur d’Algérie, dont trois décès ayant des comorbidités ». Abdelaziz Djerad a souligné lors de son intervention qu'un dispositif a été mis en place, notamment dans les zones sensibles, à savoir la ville de Boufarik et de Blida, pour limiter la propagation du coronavirus, déclaré pandémie par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et ayant causé le décès de 5 803 personnes à travers 151 pays.

Rappelons que le Premier ministre a fait appel, lors d'une déclaration ce samedi 14 mars, à la conscience des Algériens pour saisir la gravité de la situation actuelle. Il recommande de « faire très attention » et de prendre toutes les précautions, afin de préserver la santé des citoyens. Par son appel, le Premier ministre s'adresse clairement aux manifestants du mouvement de protestation populaire.

Précisons que le président de l'Ordre des médecins algériens, Mohamed Berkani, avait déclaré, la semaine dernière, que les dispositions prises par les autorités pour contrer la propagation du coronavirus « sont bonnes » mais elle restent « insuffisantes » si le virus venait à se propager sur une échelle plus sérieuse.

Le Pr Mohamed Berkani a appelé les autorités compétentes à mettre en place une agence nationale de veille sanitaire qui sera chargée de faire face à la propagation du coronavirus et à n'importe quel autre virus, à n'importe quel moment. Soulignons que l'Institut Pasteur d'Alger reste, à ce jour, le seul laboratoire habilité à dépister le pathogène viral, en attendant les centres de dépistage régionaux, annoncés par le ministère de la Santé.

Lire aussi : Le Coronavirus se généralise en Algérie, la population appelée à plus de vigilance