Abderrahmane Benbouzid a annoncé de nouvelles mesures pour lutter contre la propagation du coronavirus. Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière a fait part, ce lundi 16 mars sur les ondes de la radio nationale chaîne 3, que le confinement de certaines zones, comme Blida et Boufarik, où sont apparus les premiers cas de Covid 19, est une option à envisager.

Abderrahmane Benbouzid a expliqué que cette mesure n’est pas encore décidée, mais elle reste possible. Il déclare : « C’est une mesure que nous gardons, mais que nous ne souhaitons pas exécuter, car nous avons l’espoir que la situation ne s’aggravera pas ».

Le ministre de la santé n’exclut aucune mesure afin de ralentir la propagation du virus. Il indique : « Nous avons toutes les possibilités de riposte », rassurant la population que « nous avons pris des mesures et d’autres seront prises au fur et à mesure de l’évolution de la situation ».

Abderrahmane Benbouzid affirme que son ministère a établi une stratégie de lutte contre le coronavirus. Il indique : « Nous avons des plans à tous les niveaux et nous nous préparons à toute situation. Il n’y a pas de mesures immédiates. Nous avons des mesures qui font face à toute évolution de la situation ». Il annonce, dans ce cadre, la mise à la disposition des malades de « plus de 400 lits de réanimation».

À lire aussi :  Obligation de quitter le territoire français : Ce qu'il faut savoir

Le ministre ajoute que « les espaces à mettre immédiatement en exercice avec des respirateurs sont en cours d’identification ». Il a, en outre, profité de l’occasion pour appeler les établissements de santé relevant du secteur privé à contribuer pour faire face à cette pandémie .

Lire aussi : Coronavirus : Les Algériens prennent d’assaut les supermarchés