Les aéroports algériens vivent une situation exceptionnelle. En effet, suite aux mesures du gouvernement algérien de suspendre les vols vers plusieurs destinations, les voyageurs ne savent plus à quel saint se vouer. Ils vivent un véritable calvaire qui produit des scènes de panique  généralisé.

Ainsi, en plus de la méfiance vis-à-vis de tous les voyageurs qui arrivent notamment d’Europe, ceux qui ont réservé leurs retours ont cédé à la panique suite à l’annulation de plusieurs vols. D’autres, qui veulent précipiter leurs départs pour ne pas être bloqués en Algérie, font des pieds et des mains pour pouvoir changer la date de leurs vols.

Par ailleurs, l’annonce des autorités algériennes de suspendre tous ses vols de et vers les pays européens, surtout la France, première destination des Algériens, engendre un véritable rush sur les agences des compagnies de transport. Ces dernières se retrouvent, par conséquent, submergées et dépassées par le nombre grandissant des demandes de changement des dates de départ.

Cette situation chaotique a révélé l’incapacité de l’administration aéroportuaire de gérer la panique des voyageurs mais aussi ses difficultés à mettre en place des mesures de contrôle des passagers arrivant des pays contaminés par le coronavirus.

Les voyageurs bloqués ont peur des conséquences

Les immigrés algériens bloqués en Algérie sont pris de panique. Ils redoutent les conséquences de leur blocage en Algérie. L’annulation des vols par la compagnie aérienne Air Algérie vers la France a engendré des réactions défavorables des Algériens « coincés » sur le territoire national. Ces derniers ne comprennent pas ces mesures du moment que c’est la France qui est plus touchée par la pandémie. Ces blocages, qui concernent aussi les aéroports d’Oran, Béjaïa et Constantine, provoquent le désarroi des voyageurs qui, pour beaucoup, devraient rejoindre leurs postes de travail en France après un court séjour en Algérie.

À lire aussi :  Agression de Salman Rushdie : Ce que l'on sait et son état de santé

Lire aussi : Air Algérie suspend des vols vers la France