Alors que le coronavirus ou Covid-19 est présent dans 163 pays et a fait 7900 décès, le taux de mortalité peut varier d'un pays à l'autre. Concernant l'Algérie, elle a enregistré le taux de mortalité le plus élevé au monde depuis l'apparition de la pandémie du coronavirus. En effet, le pays affichait mardi 17 mars un taux de mortalité de plus de 8 %. Un taux très élevé comparativement à des pays comme la Norvège (0.2%). Comment expliquer une telle différence ? Eléments de réponse.

https://www.youtube.com/watch?v=8t0bTBbiry8

Avec 6 décès enregistrés sur 72 cas de contamination, l'Algérie a un taux de mortalité au coronavirus de 8.3 %. Il s'agit du taux le plus important au monde. Dans ce classement, l'Algérie devance l'Italie, pays le plus touché en Europe. Avec 2158 morts sur 27 980 cas enregistrés, ce pays compte un taux de mortalité de 7.7 %. L'Iran complète le podium de ce classement avec un taux de 5.6 % ( 14 991 cas pour 853 décès). La Chine, qui a enregistré le plus grand nombre de cas de contamination au monde (80 881) compte 3226 morts (3.9%). Pour sa part, la France, enregistre un taux de mortalité de 2.2 % depuis le début de la pandémie du coronavirus. Quant au voisin du Maroc, le taux est de 5.2 % (38 cas pour 2 décès).

Taux de mortalité au coronavirus : L'Algérie loin de l'Allemagne ou de la Norvège

En outre, lorsqu'on observe ces chiffres on se rend compte d'un grand écart entre les taux de mortalité entre les pays. La Norvège a jusqu'ici bien résisté au coronavirus. Le pays scandinave recensait ainsi mardi 17 mars 3 décès pour un total de 1348 malades. Ce qui représente un taux de mortalité de 0,2 %. L'Allemagne enregistre également le même taux avec néanmoins, un nombre plus important de malades ( 7272 cas pour 17 morts). Des chiffres loin de ce qu'a enregistré l'Algérie. Ce qui ne va pas trop rassurer les Algériens.

Pourquoi cette différence ?

La question que se posent les Algériens est pourquoi cette différence dans les taux de mortalité entre leur pays et les autres. En effet, selon des spécialistes, cette situation a une relation étroite avec la façon dont est pris en charge le Covid-19 lors de son apparition sur un territoire.

Interrogé par Europe 1, le professeur Arnaud Fontanet, infectiologue à l'Institut Pasteur en France explique cela. « Si on prend l'exemple de la Chine, dans la région de Wuhan, ils se sont retrouvés dans une situation de crise sanitaire : hôpitaux débordés, qualité des soins très limitée… La résultante a été un taux de mortalité estimé à 4% parmi les personnes hospitalisées. A contrario, la Corée du Sud a pratiqué une politique de dépistage très large de la population, ce qui a permis de détecter des formes de coronavirus peu symptomatiques, voire totalement asymptomatiques », précise le spécialiste.

Les autorités algériennes devront ainsi redoubler d'efforts afin de lutter contre le coronavirus. Ceci passe par l'amélioration de la situation au niveau des hôpitaux du territoire national, et une meilleure prise en charge des personnes déjà atteintes. Sans oublier le travail de sensibilisation auprès des citoyens algériens.

Tableau représentatif des taux de mortalité du coronavirus ou COVID-19 :

Pays

Personnes contaminées

Nombre de décès

Taux de mortalité

Algérie

72 6 8.3 %

Italie

27980 2158 7.7  %

Iran

14991 853

5.6 %

Maroc 38 2

5.2 %

Chine

80881 3226 3.9 %

Grande-Bretagne

1553 55

3.5%

Espagne 9942 342

3.4 %

Japan

835 28 3.3 %

France

6653 148

2.2 %

USA 4725 93

1.9 %

Corée du Sud

8320 83 0.9 %
Suisse 2353 19

0.8 %

Allemagne

7272

17

0.2 %

Norvège 1348 3

0.2 %

Lire également : « Le Coronavirus ne résiste pas à la chaleur » : Qu’en est-il réellement ?