Le Premier ministre Abdeblaziz Djerad a promulgué un décret exécutif fixant les catégories de fonctionnaires concernés par la dispense, entrant dans le cadre de la lutte contre la propagation du virus Covid-19 ou le coronavirus. Le décret évoque également les catégories astreintes et l'organisation de leur transport.

Selon le texte de Abdelaziz Djerad, 50 % des fonctionnaires de la fonction publique seront mis en congé spécial. Un congé payé qui durera quatorze jours, selon le décret en question, pour ces fonctionnaires exerçant dans les institutions et l'administration publiques. Ceux dont la présence n'est pas indispensable pour la continuité du service.

« Les administrations publiques au niveau central ainsi que dans les collectivités territoriales sont appelées à mettre en position de congé exceptionnel rémunéré au moins 50% de leurs effectifs dont la présence sur les lieux de travail n’est pas considérée comme étant essentielle pour la continuité de service », précise le texte.

Le décret précise cette dispense ne concerne pas certaines catégories, à l'instar de celles exerçant dans le secteur de la santé, de la sûreté nationale, de la protection civile, les douanes et l'administration pénitentiaire. Aussi, les employés des transmissions, les laboratoires de contrôle de la qualité, les services vétérinaires, les services de l'hygiène et de l'assainissement ainsi que tous les fonctionnaires chargés du contrôle et de la surveillance devront poursuivre leurs missions en ces temps de guerre contre le Covid-19.

À lire aussi :  Centre TCF à Alger : Nouvelle adresse et nouvelles procédures

« Les personnels relevant des secteurs de la santé, de la sûreté nationale, de la protection civile, des douanes, de l’administration pénitentiaire, des transmissions nationales, du contrôle de la qualité et de la répression des fraudes, de l’autorité vétérinaire et phytosanitaire, des services de l’hygiène et du nettoiement et ceux affectés aux missions de surveillance et de gardiennage », lit-on également.

Pour une mise en oeuvre efficace de ce décret signé par le Premier ministre Abdelaziz Djerad, le ministre des transports et les walis territorialement compétents sont chargés d'organiser le transport des catégories de fonctionnaires et autres travailleurs chargés d'assurer la continuité du service. D'autant plus que le transport public est suspendu sur décision des autorités afin de réduire au maximum la propagation du coronavirus sur le territoire national.

Lire aussi : Face à la crise, le gouvernement tente de rassurer les Algériens