Pris de court après la suspension des liaisons aériennes et maritimes entre la France et l'Algérie, plusieurs ressortissants algériens titulaires d'un visa court séjour sont bloqués en France. Au vu de la conjoncture sanitaire, une mesure exceptionnelle qui consiste en la prolongement des séjours "courte durée" vient d'être décidée par les autorités françaises. 

« Les personnes qui se trouvent actuellement en France sous couvert d’un visa de court séjour peuvent, dans des cas d’urgence justifiés, bénéficier d’une prolongation de visa de court séjour (dans la limite de 90 jours) ou d’une autorisation provisoire de séjour (d’une durée de 3 mois préconisée) », informe le Consulat général de France à Alger dans un communiqué rendu public ce samedi 21 mars.

Les personnes intéressées sont « invitées à se rapprocher de la préfecture de leur lieu de séjour", fait savoir le communiqué. Ce dernier ajoute qu'« au regard des circonstances exceptionnelles, ces prolongations de visas se font gratuitement ».

Rappelons que le gouvernement français avait annoncé, précédemment, la décision de prolonger la validité des documents de séjour des étrangers en situation régulière. La décision concernait  les "visas long séjour, titres de séjour, autorisations provisoires de séjour, récépissés de demande de titre de séjour et les attestations de demande d’asile qui ont expiré entre le 16 mars et le 15 mai 2020".

Dans son communiqué diffusé ce samedi, le Consulat de France en Algérie a également annoncé plusieurs autres dispositions. Tout en rappelant que « le service des visas du Consulat général de France à Alger est fermé jusqu’à nouvel ordre », l'organisme consulaire a indiqué: « Si votre rendez-vous a été annulé, VFS vous proposera la gratuité des frais de service pour votre futur rendez-vous ».

En outre, dans le cas où la demande de visa aurait été introduite avant la fermeture du service des visas, le client sera contacté par VFS. Et si la demande de visa n'a pas été traitée, le dossier sera retourné à l'intéressé ainsi son passeport non visé. Le communiqué assure que VFS Global contactera les personnes concernées pour leur indiquer les modalités de remise de leurs documents.

Le Consulat de France en Algérie informe, par ailleurs, cette catégorie de demandeurs que lorsque l’activité de délivrance des visas reprendra, ils pourront demander la gratuité des frais de visa pour une prochaine demande, sur présentation de la quittance de la demande non traitée. VFS promet, enfin, de faciliter la "procédure pour une nouvelle prise de rendez-vous".

Lire aussi : Visa France pour les Algériens : Les précisions de TLS Contact