Le ministre du Commerce a affirmé qu’Alger sera aussi soumise à un confinement sanitaire strict. Kamel Rezig a indiqué dans une intervention à la chaîne de télévision nationale (EPTV), ce jeudi 26 mars, que toutes les dispositions ont été prises afin de mettre Alger en quarantaine. Il annonce que de nouvelles mesures seront mises en application pour limiter la circulation des personnes, même pendant la journée.

Kamal Rezig a souligné que parmi ces mesures, une restriction de déplacement des commerçants qui va entrer en vigueur incessamment. Il affirme que seuls les détaillants seront autorisés à circuler librement afin de s’approvisionner à partir des marchés de gros de Bouguera, Eucalyptus  ainsi que celui de Boufarik. Il explique que le renforcement des mesures de confinement vise à stopper la propagation du coronavirus.

Le ministre du Commerce a appelé les citoyens à faire preuve de plus de retenue dans leur approvisionnement en denrées alimentaires. Il explique qu'ils doivent contrôler leurs comportements de consommation, assurant que l’Algérie dispose de stocks alimentaires suffisants jusqu'au début de l'année prochaine.

Par ailleurs, Kamel Rezig a assuré que la ville de Blida va être ravitaillée en produits alimentaires tout au long de mise en quarantaine et qu’un plan a été mis en place à cet effet.

À lire aussi :  Centre TCF à Alger : Nouvelle adresse et nouvelles procédures

Il faut rappeler que des mesures de confinement partiel de la capitale algérienne sont en vigueur depuis le 24 mars dernier. Elles consistent en un couvre-feu de 19 à 7h du matin. Cette mesure, jugée insuffisante, sera renforcée afin de limiter les déplacements ainsi que les regroupements des personnes. Ainsi, le confinement total d’Alger se met en place graduellement. Quant à la ville de Blida, épicentre de la pandémie en Algérie, elle a été mise en quarantenaire.

Lire aussi: Coronavirus en Algérie : Le confinement total pourrait être étendu