En Tunisie, le ministère de l'Intérieur a déployé tous les moyens technologiques nécessaires pour faire respecter les mesures de sécurité prises contre la propagation du coronavirus. Des robots téléguidés sillonnent désormais les rues à la traque des contrevenants.

En effet, dans une vidéo publiée par le ministère  tunisien de l'Intérieur, les robots mobilisés par le gouvernement tunisien circulent dans les rues et appellent les citoyens à respecter les mesures de sécurité et à rester chez eux. Ces drones terrestres, munis de caméras et de micros et contrôlés depuis le centre des opérations, interceptent dans la rue les passants à qui on demande de présenter leurs pièces d'identité et les autorisations de sortie.

Khaled Hayouni, porte-parole du ministère tunisien de l'Intérieur, a expliqué dans une déclaration accordée au journal Sputnik qu'il s'agit d'un test visant à évaluer ce dispositif, sans donner de détails sur l'origine de ces robots. Toutefois, certaines informations laissent à penser que ce dispositif, baptisé PGuard, a été développé par la start-up tunisienne Enova Robotics, fondée en 2004 dans la ville de Sousse, à 143 km de la capitale Tunis, qui est la seule société ayant les moyens de produire des robots de sécurité en Afrique.

Rappelons que, pour lutter contre la propagation du nouveau coronavirus, le gouvernement tunisien a décrété l'état d'urgence sanitaire et a instauré un confinement général. Cette mesure est entrée en vigueur dimanche 22 mars et s'étalera jusqu'au 4 avril. En outre, depuis le début de l'apparition du virus en Tunisie, 227 cas de contamination ont été enregistrés, dont sept décès et deux guérisons.

À lire aussi :  Centre TCF à Alger : Nouvelle adresse et nouvelles procédures

https://www.facebook.com/ministere.interieur.tunisie/videos/1106579619691659/