Une famille composée d'une quarantaine de personnes dont des enfants de bas âge, suspectée d'être contaminée au coronavirus, se trouve confinée chez elle depuis une quinzaine de jours, en Kabylie. C'est ce qu'a déclaré un membre de cette famille à travers un vidéo relayée sur les réseaux sociaux, lundi 13 avril.

C'est un véritable cri de détresse qu'a lancé un villageois, de la commune de Maâtkas, dans la wilaya de Tizi-Ouzou, dont la famille est suspectée d'être infectée par le Covid-19. La famille en question, soutient-il, est composée d'une quarantaine de membres qui sont mis en confinement à domicile alors que d'autres se trouvent à l'hôpital. "On a été touché par ce virus puisque l'un des nôtres a été testé positif et on doit l'assumer", explique-t-il.

Ce citoyen estime toutefois qu'il a été délaissé et abandonné à son triste sort. Pourtant, il a eu la visite du chef de daïra, du maire, du chef de brigade de la gendarmerie locale. "Ils ont fait ce qu'ils pouvaient", affirme la même source. Ce qu'il réclame en fait, c'est une prise en charge médicale. Visiblement désappointé et au bout du désespoir, il menace d'ailleurs de laisser sortir les membres de sa famille, si les responsables concernés ne se manifestent pas. "Je ne peux pas retenir des enfants de 6 et 8 ans toute la journée dans une chambre", explique-t-il.

À lire aussi :  Agression de Salman Rushdie : Ce que l'on sait et son état de santé

Aux dernières nouvelles, on apprend de sources locales qu'une équipe de la DSP de la wilaya de Tizi-Ouzou s'est déplacée ce mardi 14 avril 2020, au domicile de cette famille pour sa prise en charge. Cette équipe a procédé aux prélèvements en vue d'un dépistage du coronavirus. Voilà ce que ne peut que rassurer ce villageois de Kabylie et sa famille, en attendant les résultats du dépistage. C'est dire que son SOS n'a pas été vain.

Lire aussi : Coronavirus en Kabylie : Le confinement donne des fruits