La faculté de médecine de l'Université de Bejaïa a mis en service, mercredi 15 avril, son laboratoire dédié au dépistage du nouveau coronavirus, après la validation des experts de l'Institut Pasteur d'Algérie du protocole à suivre dans le dépistage du virus.

En effet, la faculté de médecine de Bejaïa a entamé ses premiers tests de dépistage du coronavirus sur un premier échantillon de quatre prélèvements effectués sur des personnes suspectées d'être contaminées par le coronavirus. Les tests ont été effectués au niveau du laboratoire de l'Université Abderrahmane Mira en présence du Pr. Idir Bitam, responsable de la recherche scientifique au niveau du ministère de l'Enseignement supérieur.

A cette occasion, Idir Bitam a affirmé que le laboratoire mis en place à L'Université de Bejaïa pourra effectuer 400 analyses par jour, « Nous allons procéder, pour commencer, à une quarantaine de tests quotidiens et faire en sorte d’augmenter notre capacité au fur et à mesure » a-t-il déclaré.

Dans le même contexte, les responsables de l'Université de Bejaïa ont affirmé que les résultats seront communiqués par écrit mais également par SMS aux médecins traitants, le jour même du prélèvement. Ce qui permettra à l'équipe soignante de prendre en charge leurs patients dans les meilleures conditions.

À lire aussi :  Les Marocaines revendiquent le droit à l'avortement

Par ailleurs, les premiers tests d'analyse des prélèvements seront supervisés par Idir Bitam, qui assurera la formation du personnel habilité à réaliser ce genre d'analyse dans cette wilaya de Kabylie. « La venue du professeur Bitam aujourd’hui (mercredi 15 avril) est la deuxième étape et la dernière dans le processus d’ouverture de ce laboratoire » a déclaré Saïdani Boualem, recteur de l'Université de Bejaïa.

La mise en service des laboratoires de dépistage dans les wilayas de Bejaïa, de Tizi Ouzou, de Constantine, d'Oran et de Ouargla permettra d'atténuer la pression que subit l'Institut Pasteur d'Alger depuis le début de la pandémie, qui était le seul centre de dépistage du Covid-19.

Lire aussi : Le laboratoire de dépistage de l’université de Tizi Ouzou officiellement lancé