Suite à l'annonce de la fin de l'année scolaire en Algérie (mis à part les candidats du BEM et du Bac), nombreux sont ceux qui s'interrogent sur les modalités de passage des élèves. Ainsi, le ministre de l'Education, Mohamed Ouadjaout, a révélé ce lundi 11 mai les moyennes requises pour chaque palier.

Dans une déclaration faite à la presse nationale, le ministre de l'Education nationale a révélé que la moyenne requise pour le passage dans le cycle primaire est de 4,5/10. Concernant l'enseignement moyen et secondaire, les élèves devront avoir une moyenne de 9/20 pour passer à la classe supérieure. Cette moyenne sera comptabilisée à partir des résultats obtenus durant les deux premiers trimestres.

Examens du Bac et du BEM : ce qu'il faut retenir

Concernant les examens du Bac et du BEM, M. Ouadjaout a indiqué que les candidats devront reprendre les cours fin août, pour bien réviser et être prêts pour leurs examens. En outre, le ministre de l'Éducation nationale a assuré que les leçons dispensées à distance aux élèves ne sont pas concernées par les épreuves de fin d'année.

Par ailleurs, pour la prochaine rentrée scolaire 2020/2021, qui commencera en octobre, on apprend que les syndicats de l'éducation ont suggéré de réduire la durée des vacances, pour compenser le temps perdu.

À lire aussi :  Affaire Future Gate : Voici le sort de Numidia Lezoul et des autres influenceurs

Report du Bac et du BEM en Algérie : une sage décision ?

En outre, les syndicats ont déclaré, après leur réunion avec le ministre de l'Education Mohamed Ouadjaout, être d'accord avec la décision du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, de reporter les examens du Bac et du BEM à septembre prochain et d'annuler l’examen du cycle primaire (5e AP).

Néanmoins, le Syndicat national des professeurs de l’enseignement secondaire et technique (Snapest) a relevé un point noir dans cette disposition. En effet, il appréhende le vide pédagogique du 12 mars jusqu’à septembre. « Ce sera très difficile pour un adolescent de ne pas décrocher. Une commission doit être installée pour réfléchir comment maintenir l’enfant dans le bain pédagogique jusqu’à septembre », suggère le syndicat.

Pour rappel, le conseil des ministres avait annoncé, dimanche, le report des examens du Baccalauréat et du BEM à septembre prochain et l’annulation de l’examen du cycle primaire (5e AP) pour cette année. Le gouvernement algérien a aussi décidé de programmer la rentrée scolaire prochaine pour le mois d’octobre 2020. Pour l’année universitaire 2020/2021, elle débutera à la mi-novembre 2020.

Lire également : Algérie : Les grandes décisions du Conseil des ministres du 10 mai 2020