La presse israélienne qualifie l’événement d’historique. Des joueurs d’échecs algériens auraient affronté, récemment, des Israéliens dans le cadre d’un tournoi en ligne. C’est ce que rapporte, dimanche 10 mai, The Times Of Israël, qui ne précise pas toutefois le nombre des échéquistes algériens et s'ils avaient été informés de la nationalité de leurs adversaires.

Selon la même source, le tournoi international a été organisé par un club de l’Etat sioniste, le Jeruchess Club, en collaboration avec plusieurs vétérans des jeux d’échecs. Au total, 65 joueurs israéliens et d’autres de différentes nationalités ont participé à cette compétition. Des pays comme le Maroc, la Jordanie et l’Égypte ont été représentés par des équipes. Les joueurs algériens, eux, auraient participé dans le cadre d’une équipe ayant regroupé plusieurs nationalités.

Le joueur israélien Lior Aizenberg, l’un des organisateurs de ce tournoi, a confié que l’identité de ces joueurs ne sera pas dévoilée, afin de les protéger. Il précise, par ailleurs, que « les joueurs des pays arabes avec lesquels Israël n’a pas de relations apparaissaient devant leurs drapeaux nationaux en arrière-plan ». Il ajoute que « le dialogue avec les joueurs avait été "très civilisé", sans aucune remarque anti-israélienne ».

« Nous ne pouvons pas accepter une situation où des athlètes arabes refusent de jouer contre Israël. Nous ne pouvons pas accepter que les tirages au sort soient modifiés pour éviter que les Arabes n’affrontent les Israéliens », souligne le joueur.

À lire aussi :  Centre TCF à Alger : Nouvelle adresse et nouvelles procédures

Par ailleurs, l’équipe "arabe" dont feraient partie les athlètes algériens a remporté le tournoi en battant l’équipe organisatrice (371-311), selon la même source.

Il faut noter que l’Algérie et l’Etat sioniste n’ont pas de relations diplomatiques officielles. En cause, le gouvernement algérien ne reconnaît pas l’État d’Israël. Les différentes fédérations sportives algériennes ont, d'ailleurs, la consigne des autorités du pays et du ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS) d’éviter d'affronter les Israéliens dans les compétitions internationales, du fait de la position algérienne dans le conflit israélo-palestinien.

Lire aussi : Algérie : Berraf dément avoir salué l’hymne national israélien