La date provisoire de l'Aïd el-Fitr en France et en Algérie serait le dimanche 24 mai prochain. Les prévisions astronomiques effectuées par les scientifiques prévoient un mois de Ramadan à 30 jours, cette année. La "nuit du doute" (observation lunaire traditionnelle) précédant l'annonce officielle de la date de fin du ramadan, est fixée au vendredi 22 mai prochain.

La première quinzaine du mois de Ramadan est déjà passée, signant l’approche de la fin du mois sacré. L'Aïd el-Fitr qui célèbre la fin du mois du jeûne arrive. Le calendrier musulman unifié fondé sur les calculs annonce un mois de jeûne étalé sur 30 jours avec une fin fixée au mardi 23 mai. En conséquence, la fête de l'Aïd el-Fitr, correspondant au premier jour du mois de Chawwal, est prévue pour le dimanche 24 mai.

L'Union arabe d'astronomie et des sciences spatiales (AUASS) et le centre égyptien des recherches internationales ont également émis les mêmes prévisions pour l’Algérie, le Maroc et la Tunisie.

La date de l’Aïd el-Fitr sera annoncée officiellement par les autorités religieuses

Cependant, la date de l’Aïd el-Fitr risque d’être fixée par les autorités religieuses au samedi 23 mai. Une décision qui dépendra des annonces que feront les pays musulmans, en particulier l’Arabie Saoudite, se fondant sur l’observation oculaire pour déterminer les dates du début et de la fin du mois de Ramadan.

À lire aussi :  Voici le pourcentage des harraga Algériens en Espagne

En Algérie, c’est à la Commission de l’observation du croissant lunaire du ministère des Affaires religieuses qu’incombe la tradition. C’est celle-ci d’ailleurs qui avait annoncé la date officielle du début du Ramadan de cette année. En France, les musulmans devront attendre le Conseil français du culte musulman (CFCM) qui annoncera la date de l'Aïd el-Fitr à l’issue de la « nuit du doute », qui sera organisée à la Grande mosquée de Paris en fin de journée.

Ceux et celles qui ne sont pas adeptes de la méthode scientifique permettant de déterminer les dates du Ramadan à l’avance, devront donc, attendre la nuit du doute prévue pour le vendredi 22 mai pour être fixés sur la date de la fin du jeûne.