Le professeur français Didier Raoult, précurseur du traitement à la Chloroquine, soutient que la fin de la pandémie du Coronavirus est pour bientôt. En effet, dans une vidéo publiée, ce mardi 12 mai, sur le compte YouTube de l’IHU Méditerranée Infection, le scientifique affirme qu’il ne croit nullement en l’émergence d’une deuxième vague de contamination.

Dans la vidéo largement partagée sur les réseaux sociaux, le professeur Raoult prend pour exemple le cas de la ville de Marseille. « L’épidémie est en train de disparaître à Marseille. Un seul cas a été testé positif sur 1 200 personnes. Donc on voit clairement que les choses sont en train de s’arrêter, » affirme-t-il.

Cependant, selon le professeur Raoult le processus risque d’être long « malheureusement il restera quelques morts qui vont survenir, et qui sont maintenant en réanimation ». Bien-que la crainte de l’émergence d’une deuxième vague de la pandémie a suscité moult débats dans la communauté scientifique, Didier Raoult, affirme que « l’épidémie est en train de se terminer ». Toutefois, il admet que certains cas peuvent de nouveau apparaître.

Le professeur exclut l’hypothèse d’une deuxième vague de contamination

L’infectiologue de l’IHU Méditerranée affirme dans son bulletin d’information que, « cet épisode (la pandémie Ndlr) est en train de se résoudre » et qu’« il n y a nulle part de deuxième vague, c’est la courbe banale, » a-t-il expliqué. Didier Raoult estime néanmoins que « quelques cas sporadiques apparaîtront ici ou là éventuellement s’il y a quelqu'un de très contagieux, mais tout cela ne traduit plus une dynamique épidémique ».

Notons que les chiffres enregistrés par l’OMS se révèlent désormais moins alarmants. Toutefois, l’Organisation mondiale de la santé a appelé à une « extrême vigilance ».

À lire aussi :  Centre TCF à Alger : Nouvelle adresse et nouvelles procédures

En Algérie, le bilan quotidien des nouveaux cas de Covid-19 poursuit sa hausse. Pas moins de 186 nouveaux cas confirmés ainsi que 7 décès ont été recensés à travers le territoire national lors des dernières 24 heures. Avec ces nouveaux chiffres, l’Algérie dépasse la barre des 6 200 cas confirmés.

Les autorités algériennes ont décidé, ce mardi 12 mai, de prolonger de 15 jours la mesure de confinement instaurée en Algérie. En effet, le gouvernement maintient cette disposition jusqu’au 30 mai prochain. Ainsi, le confinement partiel restera de mise pour l’ensemble des wilayas algériennes.

Lire aussi : Le professeur français Raoult dévoile ses résultats sur les patients traités à la chloroquine