Coronavirus en Algérie : Nombre des contaminations par wilayas

La pandémie de Covid-19 continue de progresser en Algérie, même si le nombre des décès reste relativement stable et bas. Les wilayas touchées par le coronavirus sont au nombre de 48, mais il faut signaler que celle de Tamanrasset ne compte plus de cas, les trois qu'elle en a enregistrés étant guéris.

Ainsi, avec 189 nouveaux cas enregistrés ces dernières 24 heures, l'Algérie totalise 6 442 cas de contamination au coronavirus jusqu'à ce jeudi 14 mai, selon le dernier bilan présenté par le ministère de la Santé. Aussi, l'Algérie compte 529 décès avec la mort de sept nouvelles personnes dans six wilayas différentes. Pour ce qui est des guérisons, le bilan est passé à 3 158 personnes rétablies, grâce aux 100 nouvelles personnes ayant quitté les établissements de santé ces 24 dernières heures.

La wilaya de Blida est toujours à la tête du classement avec 969 cas de contamination (+15 nouveaux cas) au Covid-19, suivie par la capitale Alger avec 722 contaminations, dont 13 nouvelles. Ensuite, Oran, Sétif et Aïn Defla se suivent de très près avec respectivement 387 (+0), 330 (+13) et 325 (+2) cas de contamination au coronavirus. Suivent après les cinq wilayas que sont Constantine (289, +8), Tipaza (247, +2), Tlemcen (209, +10), Bordj Bou Arreridj (205, +4) et Bejaïa (191, +9).

Voici le nombre des contaminations dans les 48 wilayas touchées par le coronavirus en Algérie (14/05/2020) :

Wilaya Nombre de cas
Blida 969
Alger 722
Oran 387
Sétif 330
Aïn Defla 325
Constantine 289
Tipaza 247
Tlemcen 209
Bordj Bou Arreridj 205
Bejaïa 191
Médéa 158
Ouargla 153
Oum el Bouaghi 135
Tiaret 130
Tizi Ouzou 129
Annaba 115
Djelfa 113
Bechar 100
Mascara 94
Biskra 90
Ghardaïa 89
Batna 84
Aïn Temouchent 82
Skikda, Boumerdes 76
Chlef 72
Adrar 70
Khenchela 67
Sidi Bel Abbes 65
Tissemsilt 64
Mostaganem 60
M’Sila 56
Laghouat 54
Bouira 51
Jijel, El Oued 49
Tebessa 46
Guelma 40
Relizane 37 02

Lire aussi : Algérie : Un malade atteint du coronavirus s’en sort « miraculeusement »

Société Voici pourquoi le principal lycée musulman de France sera privé de ses 500'000 euros de subventions par an


Vous aimez cet article ? Partagez !