Le gouvernement algérien a décidé de renforcer les mesures de confinement pendant les deux jours de l’Aïd el-Fitr en Algérie, pour faire face à la propagation du coronavirus. Dans un communiqué rendu public ce mardi 19 mai, les autorités algériennes ont ainsi annoncé l’interdiction de toute circulation des véhicules sur les routes algériennes pendant les deux jours de la fête religieuse.

Selon un communiqué du Premier ministère, cette mesure s’appliquera au niveau des 48 wilayas algériennes. « Pendant ces deux jours, la circulation sera suspendue pour toutes les voitures, y compris les motos, entre les wilayas et à l’intérieur de celles-ci », ajoute la même source.

En outre, la même source a indiqué l’application qu’un confinement partiel « à toutes les wilayas au cours des deux (02) jours de l’Aïd el-Fitr ». Et ce à partir « de 13h00 heures, jusqu’au à 07h00 heure du matin du lendemain », indique le communiqué du Premier ministre.

Des sanctions pour les Algériens qui ne portent pas le masque

Par ailleurs, le gouvernement de Abdelaziz Djerad, a appelé les Algériens « à faire preuve d’un esprit de responsabilité individuelle et collective avec la plus grande vigilance ». Et les exhorte à « éviter toutes les situations qui contribuent à la propagation du coronavirus. En particulier les foules de personnes et les rassemblements familiaux », lit-on dans le communiqué.

À ce propos, le Premier ministère algérien rappelle « la nécessité de respecter les mesures préventives, les règles d’hygiène et de distanciation sociale ainsi que l’obligation de porter un masque de protection en toutes circonstances, en particulier dans les espaces publics fermés ou ouverts tels que les supermarchés, les marchés et les cimetières ». Les autorités avertissent qu’il y aura des sanctions pour « tout manquement au port du masque ».

Il faut dire que ces mesures interviennent au lendemain des directives du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, émises lors de la réunion avec les membres du comité scientifique du suivi et de l’évolution de la pandémie du coronavirus (Covid 19) en Algérie.

Lire aussi : Coronavirus en Algérie : Le bilan de ce mardi 19 mai 2020