Les responsables du Centre hospitalier et universitaire d'Oran ont annoncé la guérison de quatre femmes, qui étaient enceintes, du Covid-19. En effet, Le Pr Mouffok Nadjet, chef de service des maladies infectieuses du CHU d'Oran, a affirmé que quatre femmes enceintes se sont rétablies du coronavirus, dont l'une a donné naissance à un enfant en "excellente santé".

Le Pr Mouffok Nadjet, a annoncé que trois femmes enceintes ont été traitées selon le protocole de traitement à la chloroquine. Ainsi, elles ont pu quitter le CHU d'Oran après que leurs tests aient été négatifs. Tandis que la quatrième, hospitalisée alors qu'elle était en fin de grossesse, a donné naissance un enfant en bonne santé.

Par ailleurs, la Pr Mouffok Nadjet a indiqué que 28 personnes se sont rétablies au cours des derniers jours. Elle évoque l'efficacité du protocole thérapeutique à la chloroquine. Le CHU d'Oran a enregistré très peu de cas ayant connu des complications, comparé au nombre important de convalescences. Ainsi, le nombre total des personnes guéries du Covid-19 au niveau du CHU d'Oran a dépassé les 180 cas.

L'infection se propage au sein de la même famille

"L'infection se propage principalement au sein de la même famille et de son environnement immédiat" a déclaré la Pr Mouffok Nadjet. Par ailleurs, elle ajoute que les enquêtes épidémiologiques avaient révélé que l'infection touchait jusqu'à une trentaine de personnes ayant des liens familiaux. Pour cette spécialiste, le confinement ne suffit pas, le respect d'une certaine distance est important.

Concernant les mesures à prendre pour lutter contre le coronavirus, la Pr Mouffok Nadjet a évoqué la discipline individuelle et la responsabilité personnelle. Entre autre, la distanciation sociale, le port de masque de protection et lavage des mains plusieurs fois par jour. Le non-respect de ces mesures est la source de contamination, selon la spécialiste des maladies infectieuses.

Lire aussi : Algérie : Une femme médecin enceinte de 7 mois décède du coronavirus