L'ambassadeur de la fédération de Russie en Algérie, Igor Beliaev, a déclaré que le président Tebboune avait reçu une invitation pour effectuer une visite officielle à Moscou. L'ambassadeur a précisé que cette visite aura lieu après la fin de la pandémie du coronavirus dans les deux pays.

En effet, l'ambassadeur russe à Alger a déclaré à l'agence de presse Sputnik, que le président Abdelmadjid Tebboune a reçu une invitation de son homologue Vladimir Poutine pour effectuer une visite d'Etat à Moscou. "En marge de la conférence internationale sur la Libye en janvier dernier", le premier contact a eu lieu entre le président russe et son homologue algérien. Ainsi, le président Poutine a invité Abdelmadjid Tebboune à effectuer une visite officielle. "Cette invitation est toujours valable" a-t-il déclaré, et sera mise en oeuvre après la fin de la pandémie du coronavirus.

Par ailleurs, le diplomate a souligné que les relations entre l'Algérie et la Russie étaient traditionnellement amicale. Les deux pays ont élevé ces relations au niveau de partenariat stratégique après la signature d'un traité à ce sujet en 2001.

Pour la Russie, l'Algérie est un pays influent sur le continent africain

L'ambassadeur russe a déclaré que l'Algérie était l'un des principaux acteurs et l'un des pays les plus influents en Afrique. Parallèlement, l'ambassadeur a indiqué que Moscou manifestait un grand intérêt à approfondir les relations bilatérales dans différents secteurs.

À lire aussi :  Propos de Pedro Sánchez à l'ONU : L'Espagne change-t-elle sa position par rapport au Sahara occidental ?

"Notre pays a aidé l'Algérie dans sa lutte pour l'indépendance. Ensuite en développant l'industrie nationale et en formant le personnel qualifié dans divers disciplines" a-t-il déclaré. Cette coopération étroite et fructueuse, selon le diplomate, se poursuit à ce jour. "La Russie a toujours cherché à aider ses amis, surtout dans les moments difficiles" souligne-t-il. La Russie, selon lui, est prête à offrir son aide au gouvernement algérien pour lutter contre la propagation du coronavirus.

Lire aussi : La Russie veut renforcer ses ventes d’armes à l’Algérie