La grande mosquée de Paris a annoncé sur son compte Twitter la réouverture de ses portes aux fidèles. Les prières collectives quotidiennes reprendront à partir de mardi 2 juin. Compte tenu de la situation sanitaire, la grande mosquée de Paris a émis sept directives à suivre pour que les règles de prévention soient respectées à la lettre.

Après deux mois d’arrêt des prières collectives pour cause de pandémie, qui a sévi dans la plupart des pays du monde, la grande mosquée de Paris sera en mesure d’accueillir les prières collectives de manière quotidienne dès cette semaine. Pour assurer la réussite de la reprise, la grande mosquée de Paris « compte sur chaque fidèle pour que les règles sanitaires établies soient respectées à la lettre ».

Ainsi, la grande mosquée de Paris annonce « la reprise d’une vie cultuelle (presque) normale, et ce, à partir du 2 juin à venir » en France. Cela dit, la mosquée compte réduire le nombre des fidèles qu'accueille le lieu de culte. Elle précise : « Nous avons décidé d’organiser la prière du vendredi avec un nombre restreint de fidèles, afin de tester les modalités d’accueil ».

Sept recommandations à appliquer à la lettre

La grande mosquée de Paris a émis sept recommandations à appliquer à la lettre, pour le bon déroulement de la reprise des prières collectives. Ainsi, elle déconseille aux personnes âgées de plus de 65 ans de se rendre à la mosquée et appelle les fidèles à faire leurs ablutions avant l’arrivée à la mosquée. La même mosquée insiste, surtout , sur le respect de la distanciation sociale, des gestes barrières et du marquage au sol et sur l'obligation de se désinfecter les mains avant de franchir le seuil de la mosquée. En outre, cette dernière incite les pratiquants à ramener leur propre tapis.

À lire aussi :  Centre TCF à Alger : Nouvelle adresse et nouvelles procédures

A noter que la grande mosquée de Paris avait fermé ses portes le 13 mars dernier. Une mesure appliquée avec vigueur afin de lutter contre la propagation du coronavirus.

Lire aussi : La France autorise la réouverture des mosquées avant l’Aïd el-Fitr