Les ressortissants algériens rapatriés samedi 30 mai de France et du Maroc ont été placés en quarantaine pour 14 jours. A leur arrivée sur le territoire algérien, les rapatriés ont été conduits vers des hôtels, lieux de leur confinement pendant 14 jours. Cette mesure entre dans le cadre des dispositions préventives contre la propagation du coronavirus.

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube : http://bit.ly/youtub-obs

L’Algérie applique les mesures de quarantaine pour les ressortissants ayant séjourné dans une zone de circulation du virus. On parle plutôt de « quatorzaine », la durée d'isolement étant fixée à 14 jours. Les Algériens rapatriés de France, à bord de deux vols d’Air Algérie, ont été acheminés directement vers les lieux de leur confinement. 316 ressortissants sont hébergés dans l’hôtel de l’Institut algérien du pétrole, à Boumerdes.

Selon une source de la direction de la santé de wilaya, une équipe médicale et des psychologues accompagneront les personnes confinées au niveau de l’hôtel. Toutes les mesures nécessaires auraient été prises pour assurer les bonnes conditions de leur hébergement, a-t-on confié.

Air Algérie entame une large opération de rapatriement

Deux vols d’Air Algérie transportant plus de 600 ressortissants algériens bloqués en France sont arrivés tôt dans la journée de samedi à l’aéroport international d’Alger, en provenance de l’aéroport Charles de Gaulle. Les rapatriés ont été soumis à la mesure obligatoire de quatorzaine.

Aussi, quelque 233 citoyens algériens, rapatriés à bord d’un avion de la compagnie nationale Air Algérie, sont arrivés à 1 heure du matin à l’aéroport "Messali El Hadj" de Tlemcen, en provenance de Casablanca, au Maroc. Ils ont été dirigés vers deux hôtels où ils seront en quarantaine pendant 14 jours.

A rappeler que la compagnie nationale Air Algérie a entamé une large opération de rapatriement des ressortissants algériens bloqués à l'étranger, en raison de la suspension du trafic aérien. Les ambassades algériennes en France et au Maroc ont pris en charge l'organisation des vols de rapatriement et la communication avec les ressortissants, via des courriers électroniques et des SMS.

Pour rappel, plus de 8 000 ressortissants algériens ont été rapatriés depuis le début de la crise sanitaire, due à la propagation de la pandémie de Covid-19.

Lire aussi : Les Français rapatriés d’Algérie seront placés en isolement en France