Le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Youcef Belmehdi, a déclaré que la décision de rouvrir les mosquées appartenait au gouvernement. Le ministre précise que l’exécutif s’appuiera sur le rapport du Comité scientifique de lutte contre la Covid-19 avant de convenir de la date de la réouverture des lieux de culte.

En effet, le ministre indique que la réouverture des mosquées, fermées depuis le 17 mars dernier, est du ressort du gouvernement. Il explique que l’exécutif prendrait cette décision sur la base des recommandations du Comité scientifique.

Youcef Belmehdi fait, donc, comprendre qu'une telle décision ne peut être unilatérale. "Personne n'a désormais la décision à cet égard, pas même le ministère", a-t-il rappelé. A noter que le ministre a fait cette déclaration en marge d'une réunion consultative avec la commissaire nationale à la Protection et à la promotion de l'enfance, Meriem Chorfi.

Situation sanitaire en Algérie : Le ministre reste optimiste

Le ministre Youcef Belmehdi a rappelé à cette occasion que son département ministériel suit avec grand intérêt l'évolution de la pandémie de coronavirus. Dans le même contexte, il a exprimé son optimisme quant à l’amélioration de la situation épidémiologique en Algérie. "Les rapports des experts de la santé suggèrent l'optimisme, la pandémie s'atténue", a-t-il déclaré. En outre, il explique que cette amélioration est le fruit de l'engagement et des précautions pris par les citoyens. "Avec le port du masque, nous réduiront l'impact de la pandémie et nous irons vers la réouverture des mosquées", aspire-t-il.

À lire aussi :  Le recteur de la grande mosquée de Paris apporte son soutien à Salman Rushdie

Qu'en est-il de la saison du Hadj ?

Par ailleurs, concernant la saison du Hadj 2020, le ministre a fait savoir que le gouvernement attendait les rapports médicaux mondiaux, en particulier ceux des Saoudiens. Il ajoute que ces derniers ont demandé aux pèlerins de ne pas poursuivre les procédures finales. Pour le moment "nous n'avons reçu aucune note concernant le sort de la saison du Hadj 2020", a-t-il fait savoir.

Lire aussi : Vers l’annulation du Hadj 2020 à cause du coronavirus