L’ambassadeur de France en Algérie, Xavier Driencourt, quittera officiellement Alger dans les prochaines semaines. L’intéressé a confirmé la nouvelle ce dimanche au site Algérie 1, évoquant sa volonté de prendre sa retraite. Bien qu'il n'ait avancé aucune date, certaines sources indiquent que son départ interviendra la fin juillet prochain. 

Xavier Driencourt vit ses derniers jours d'ambassadeur de France en Algérie. Un poste qu'il va quitter cet été. C'est lui-même qui a confirmé l'information. Dans une déclaration au site Algérie 1, Xavier Driencourt évoque un départ motivé par son désir de partir en retraite.

"S'il y a une chose que je ne peux pas modifier, c'est ma date de naissance qui conditionne la date de mon départ en retraite. Donc effectivement, ma retraite est prévue de très longue date et donc mon départ d'Alger",  a-t-il indiqué au média algérien.

Ce représentant diplomatique, né le 1er janvier 1954, été nommé à la tête de l'ambassade de France en Algérie en 2017.

Trois ans après

Selon des indiscrétions, le diplomate aurait déjà exprimé son souhait de quitter l'Algérie à cause des rapports tendus qu'il entretenait avec de hauts responsables de l'armée algérienne. Son départ, qui interviendra incessamment, coïncide avec un contexte diplomatique tumultueux entre l'Algérie et la France

À lire aussi :  L'ambassadeur de France au Maroc se désengage de la résolution de l'UE

Par ailleurs, le remplaçant de Driencourt serait déjà connu. Il s’agirait de François Gouyette, actuel ambassadeur de Paris à Riyad, en Arabie saoudite. Ce dernier a fait toute sa carrière en Afrique du Nord et au Moyen-Orient. François Gouyette avait, notamment, occupé le poste d’ambassadeur de son pays en Libye, en Tunisie et aux Émirats arabes unis.