L’Algérie se dirige vers le prolongement du confinement partiel en vigueur jusqu'au dimanche 14 juin. En effet, Abdelmadjid Tebboune a écarté tout déconfinement dans l’immédiat dans une interview avec les médias nationaux, vendredi 12 juin.

Ainsi, le chef de l'Etat affirme que « tant qu’il y a des morts chez nous et tant que l’épidémie continue de se propager même de manière maîtrisée, on ne peut pas tout ouvrir ». Cependant, cette décision n'a pas été explicitement annoncée. Abdelmadjid Tebboune a expliqué qu'elle dépendra de l’avis du Comité scientifique en charge du suivi de la pandémie de Covid-19 dans le pays. Il souligne qu' « avant de penser à ouvrir, on doit d’abord commencer par évaluer cette première phase de déconfinement partiel, décidée la semaine dernière ».

Le chef de l'Etat a ajouté que « toutes les décisions qui seront prises concernant la levée du confinement partiel seront "scientifiques, et non politiques ou administratives ». Donc, la décision sera prise ce samedi 13 juin lors de la réunion entre Abdelmadjid Tebboune et le Comité scientifique de suivi de la pandémie de coronavirus, au siège de la présidence. Néanmoins, tout porte à croire que le confinement sera prolongé, vu la persistance de la pandémie avec de nombreux cas de contamination enregistrés au quotidien.

À lire aussi :  Centre TCF à Alger : Nouvelle adresse et nouvelles procédures

Pas d'ouverture des frontières

Il faut souligner que la première phase de la levée du confinement partiel a commencé le 7 juin passé. Elle est censée prendre fin le 14 juin. Cette phase consiste en l'ouverture de plusieurs activités commerciales.

Par ailleurs, le chef de l'Etat a exclu, lors de son intervention, l'ouverture des frontières du pays. Il affirme que « le déconfinement total signifie la réouverture des frontières, la reprises des liaisons aériennes ». Il ajoute que « si je dois ouvrir les liaisons aériennes, les avions iront dans des pays qui comptent 400 000-500 000 cas positifs et de nombreux décès. Donc, soyons prudents ! ».

Lire aussi : Algérie : Voici les conditions pour une levée du confinement