L’ambassadeur d’Algérie en France, Salah Lebdioui, a repris du service. Il est arrivé en France lundi 15 juin. Le diplomate algérien a informé les autorités françaises de la reprise de ses fonctions, indique le média francophone TSA.

Ainsi, après de nombreux désaccords entre les deux pays, la crise semble s’estomper. En effet, les relations algéro-françaises commencent à s'apaiser. Preuve en est, l'ambassadeur d’Algérie en France, Salah Lebdioui, a regagné son poste à Paris, après avoir été rappelé en Algérie, le 27 mai dernier, au lendemain de la diffusion du film-documentaire sur le Hirak « Algérie, mon amour ».

Pour rappel, ce documentaire avait suscité de vives réactions parmi les Algériens mais aussi au sein du gouvernement. Le ministre algérien des Affaires étrangères avait indiqué que le « le caractère récurrent des programmes diffusés par les chaînes de télévision publique françaises, en apparence spontanés et sous prétexte de la liberté d’expression, sont en fait des attaques conte le peuple algérien et ses institutions, dont l’ANP et sa composantes, la digne héritière de l’Armée de libération nationale (ALN ».

Un documentaire qui a provoqué l’indignation du chef de l’Etat algérien

Le documentaire diffusé sur France 5 avait même provoqué l’indignation du chef de l’Etat. Cela dit, à peine une semaine après le rappel de l’ambassadeur Salah Lebdioui par Alger, le président français, Emmanuel Macron, a téléphoné à son homologue algérien, Abdelmadjid Tebboune, mardi 2 juin. L’entretien téléphonique entre les deux présidents a manifestement permis de dépasser la crise.

Pour rappel, Abdelmadjid Tebboune a évoqué les relations algéro-françaises qui se sont compliquées avec la diffusion du film-documentaire en question lors d’un entretien avec certains responsables de médias nationaux, au siège de la présidence. « Je n’ai aucun problème avec le président français Emmanuel Macron, notre entente est presque parfaite. L’Algérie et la France sont deux grandes nations, l’une en Afrique et l’autre en Europe », avait déclaré à l'occasion le chef de l'Etat.

 

Lire aussi : Algérie-France : Abdelmadjid Tebboune fait l’éloge de Macron