Depuis un peu plus d'une semaine, l'Algérie connaît une hausse du nombre de cas de contamination par le coronavirus. Les autorités, appelées à agir pour contrer cette évolution, vont-elles rétablir le confinement ?

En tout cas, les scientifiques et les autorités médicales n'écartent pas la possibilité d'un retour au confinement dans les wilayas où cette mesure a été levée et son renforcement dans les wilayas où elle a été maintenue. D'autres estiment que le rétablissement du confinement strict ne sera envisageable qu'en cas de hausse majeure de contaminations dans les prochaines semaines.

Le ministère de la Santé, lui, a indiqué que le Comité scientifique suivait l'évolution de la situation épidémiologique dans chaque wilaya. Il est clair que si les chiffres liés à l'épidémie grimpent, de nouvelles mesures s'imposeront, pour éviter à l'Algérie une deuxième vague de contamination par le coronavirus. Pour juguler la crise de la Covid-19, le gouvernement peut recourir au confinement localisé et intensifier les mesures prises depuis le début du déconfinement.

Le confinement localisé : Dix wilayas concernées

En effet, les autorités envisagent, en cas de hausse considérable de cas de contamination, d'aller vers un confinement localisé. C'est-à-dire un confinement de la population au niveau régional, pour éviter une deuxième vague à l'échelle nationale.

À lire aussi :  Centre TCF à Alger : Nouvelle adresse et nouvelles procédures

Le Comité scientifique dit suivre de très près la situation épidémiologique dans les zones où le virus est très actif. Il s'agit de dix wilayas frappées de plein fouet par la pandémie, notamment Sétif, Alger et Blida.

Pour limiter la propagation du virus, le Comité scientifique ne cesse de recommander le port du masque. Selon le Dr Fourar, porter la bavette est "un devoir national". Les autorités sanitaires conditionnent, d'ailleurs, la levée des restrictions au respect des règles de prévention.

Lire aussi : Déconfinement en Algérie : Voilà ce que suggèrent les spécialistes