Khaled Ahmed, président de l'Association nationale des parents d'élèves, a affirmé, ce samedi 20 juin, que toutes les possibilités étaient envisageables concernant l'examen du BEM. Il assure que le ministère de l'Education est prêt à soumettre à discussion la question de l'annulation de cet examen de fin d'année.

En marge de la rencontre qui a réuni l'Association nationale des parents d'élèves et le ministère de l'Education, Ahmed Khaled a déclaré que le département de Mohamed Oudjaout était "attentif aux préoccupations" soulevées par l'association qu'il préside. Selon lui, le ministère aurait "compris la situation à laquelle font face les élèves et leurs parents".

Par ailleurs, Ahmed Khaled a affirmé que l'association avait évoqué, à l'occasion de cette réunion avec le département ministériel, l'annulation de l'examen du Brevet de l'enseignement moyen (BEM). Il a révélé, à ce propos, que "toutes les possibilités étaient envisageables".

Pour le président de l'Association nationale des parents d'élèves, le ministère de l'Education avait exprimé sa volonté d'étudier cette éventualité. Selon lui, le calendrier officiel des examens de l'éducation sera modifié si besoin, en fonction de l'évolution de la situation sanitaire du pays. Néanmoins, Ahmed Khaled rappelle que la décision finale appartient uniquement au Conseil des ministres.

Rappelons que le ministère de l'Education a entamé, ce samedi, des discussions avec les partenaires sociaux, dont l'Association nationale des parents d'élèves qui a exposé une série de préoccupations. Les consultations ministère - syndicats s'étaleront jusqu'à dimanche 21 juin.

Lire aussi : Algérie: Les dates de la prochaine rentrée scolaire et des examens officiels fixées