L’Algérie est l'un des pays les plus mal classés dans le monde en matière de droits des femmes. Entre discrimination sociale et institutionnelle et culture patriarcale, le quotidien des femmes algériennes s'apparente à un véritable parcours de combattant. En termes d'égalité des sexes, l’Algérie occupe la 104e place mondiale, juste avant le Soudan, selon un nouveau rapport publié par le magazine CEOWORLD.

Sur la base d’une enquête menée auprès de 256 700 femmes dans le monde, l’Algérie figure parmi les pays les moins sécurisés pour la gent féminine. Les fléaux sexistes en tous genres, comme le harcèlement de rue, sexuel et moral, les violences genrées, morales et physiques, les violences conjugales et familiales et même les féminicides, connaissent une recrudescence inquiétante au sein de la société algérienne.

Selon le même classement, l’Algérie ne fait même pas partie des 100 pays les plus vivables pour la gent féminine. Le Top 100 est bouclé par les Emirats arabes unis juste avant l’Uruguay, la Corée du Nord et le Suriname.

Les meilleurs pays au monde pour les femmes

Selon l’étude de CEOWORLD, la Suède est classée meilleur pays au monde où il fait bon vivre pour les femmes. Le Danemark et les Pays-Bas suivent respectivement à la deuxième et à la troisième positions. Parmi les 10 premiers pays qui consacrent l'égalité des sexes, huit sont européens. La Finlande arrive à la 6e place, suivie de la Russie. La France, quant à elle, occupe la 9e position et l’Allemagne la 10e. Les pays non-européens du Top 10 sont le Canada (5e) et la Nouvelle-Zélande (8e).

Lire aussi : Algérie : Un dispositif d’alerte pour les femmes victimes de violences pendant le confinement