Le dispositif de confinement, instauré pour contenir la pandémie de Covid-19, a été reconduit de quinze jours supplémentaires, soit jusqu’au 13 juillet au niveau de 29 wilayas en Algérie. Ainsi, le confinement partiel restera de mise pour les wilayas concernées, a annoncé jeudi le Premier ministre, Abdelaziz Djerad.

Le gouvernement algérien a annoncé, ce lundi 29 juin 2020, le maintien du confinement pour 29 wilayas à partir de ce lundi, et ce, jusqu'au 13 juillet.

Les wilayas concernées par ce confinement partiel, dont les horaires restent de 20h00 au lendemain à 05h00 du matin sont : Boumerdes, Souk Ahras, Tissemsilt, Djelfa, Mascara, Oum El Bouaghi, Batna, Bouira, Relizane Biskra, Khenchela, M’sila, Chlef, Sidi Bel Abbes, Médéa,  Blida, Bordj Bou Arreridj, Tipaza, Ouargla, Bechar, Alger, Constantine, Oran, Sétif, Annaba, Bejaïa, Adrar, Laghouat et El Oued, indique un communiqué des services du Premier ministre.

Toutefois, les walis "doivent, lorsque la situation sanitaire l'exige et après aval des hautes autorités du pays, procéder au confinement partiel ou total ciblé d'une ou de plusieurs localités, communes ou quartiers connaissant des foyers ou des clusters de contamination", ajoute le communiqué.

Hausse record des cas de contamination en Algérie

La même source a en outre souligné que cette mesure intervient "après consultation du comité scientifique et de l’autorité sanitaire et revue de la situation épidémiologique qui fait ressortir une recrudescence de la vitesse de propagation de l’épidémie, durant les deux dernières semaines dans certaines wilayas du pays et après accord de Monsieur le Président de la République". Notons que l'Algérie connait depuis quelques jours une hausse record des cas de contamination à la Covid-19.

À lire aussi :  Internet et téléphonie en Algérie : Voici les chiffres

Rappelons que le gouvernement algérien avait annoncé, samedi 13 juin 2020, la levée totale du confinement pour 19 wilayas. Il s'agit des wilayas de Tamanrasset, Tindouf, Illizi, Saïda, Ghardaïa, Nâama, El Bayadh, Tiaret, Guelma, Skikda, Jijel, Mostaganem, Tebessa, Tlemcen, Aïn Temouchent, El Tarf, Tizi-Ouzou, Aïn Defla et Mila, qui ne sont pas concernées par les mesures du couvre-feu.

Lire aussi : Coronavirus en Algérie : Le ministre de la Santé dévoile une nouvelle stratégie