L’ancienne gloire du football algérien Rabah Madjer a nié son intention de se présenter, l'année prochaine, à l'élection au poste de président de la Fédération algérienne de football (FAF). L’ex-joueur du FC Porto a démenti, ce mercredi 1er juillet, cette rumeur largement relayée sur les réseaux sociaux.  

Dans une déclaration accordée à la chaîne arabophone Ennahar, Rabah Madjer a indiqué qu’il ne comptait pas se présenter à la succession de Kheireddine Zetchi à la tête de la FAF.  « C’est du bruit sans fondement à 100% », a-t-il déclaré.

La chaîne arabophone MBC, qui a été la première à diffuser l’information, n’a pas encore réagi à ce démenti. Selon ce média, Rabah Madjer aurait annoncé qu’il allait se présenter aux élections de la FAF et qu’en cas de victoire, l’Algérie atteindrait la demi-finale de la Coupe du Monde 2022. Plusieurs sites d’information algériens et des pages Facebook ont repris cette prétendue déclaration, provoquant une vive polémique.

Pour rappel, Rabah Madjer a occupé plusieurs fois le poste de sélectionneur de l’équipe d’Algérie. Lors de son dernier passage à la tête de l’EN, Rabah Madjer, engagé en octobre 2017, a finalement été limogé huit mois seulement après sa nomination. Il a été remercié 17 jours après une quatrième défaite de rang concédée par les Verts en amical face au Portugal, à Lisbonne (3-0).

Sous la houlette de Madjer, l’Algérie a enregistré quatre victoires, dont une sur tapis vert face au Nigeria (1-1, puis 3-0) en clôture des qualifications du Mondial-2018. Mais le passage de Rabah Madjer n’a pas été marqué uniquement par des échecs sur le plan technique. Il a totalement failli aussi sur le plan relationnel. Le technicien est allé jusqu’à bouder la presse, histoire de contester ce qu’il avait qualifié de « cabale » contre sa personne.

La semaine dernière, c’était son fils, Lotfi Madjer, qui avait créé l’événement. Le joueur de 18 ans, qui évolue avec l’équipe réserve du club qatari Al Duhail, venait de recevoir sa première convocation en équipe nationale U19 du Qatar. Il prendra part à un stage bloqué d’un mois à Doha, en prévision de la Coupe d’Asie U19.