Trois médecins ont succombé au coronavirus durant ces dernières 48 heures en Algérie. Les trois victimes, qui travaillaient dans la wilaya de Biskra, sont le professeur Belhamra Mohamed, directeur du Centre de recherche scientifique pour les régions arides (CRSRA), Chebila Samir, médecin spécialiste en chirurgie orthopédique et traumatologie, et Houhou Mohamed, médecin spécialiste en endocrinologie diabétologie.

Le coronavirus vient encore d’endeuiller le secteur de la santé en Algérie. La pandémie a emporté trois nouveaux médecins en l'espace de deux jours. En effet, le professeur Belhamra Mohamed et les docteurs Chebila Samir et Houhou Mohamed sont décédés dimanche et lundi 6 juillet, dans la wilaya de Biskra.

Les trois victimes s'ajoutent ainsi à la longue liste des personnels soignants décédés du Covid-19. Le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid, avait déjà fait état, vendredi 3 juillet, de 26 décès parmi les rangs du personnel de la santé. Par ailleurs, le même responsable a indiqué que 1 515 personnes exerçant dans le même secteur étaient contaminées.

La liste des médecins décédés du coronavirus s'allonge

Le lendemain, soit samedi 4 juillet, la wilaya de Blida avait déploré le décès dû au coronavirus de deux autres médecins, à savoir Meftouh Abdelhalim, médecin coordinateur de la polyclinique de Chebli, et Bendekkiche Yacine, médecin spécialiste en pneumo-phtisiologie. Il s'agissait des 8e et du 9e médecins morts des suites de cette maladie à Blida.
Depuis quelques jours, la wilaya de Mila s'inquiète aussi pour son personnel soignant. Des sources locales affirment que plusieurs médecins ont été infectés par le virus et, donc, contraints de se confiner. Cette situation se répercute sur le fonctionnement des structures hospitalières, qui tournent depuis quelques temps avec des équipes très réduites face à un nombre de contaminations de plus en plus grandissant.