La situation sanitaire est de plus en plus inquiétante en Algérie. Une nouvelle vidéo, qui circule depuis ce samedi 11 juillet sur les réseaux sociaux, choque les internautes. Les images, insoutenables, montrent la situation dans laquelle se débattent les malades du coronavirus dans un hôpital dans la wilaya de M'Sila.

La vidéo a été filmée à l'hôpital Kouici-Belaïche de Sidi Aïssa, dans la wilaya de M'Sila. Son auteur montrait l'état catastrophique dans lequel se trouve cette structure sanitaire. Il a filmé un homme décédé de la Covid-19 et laissé par terre, sans aucune prise en charge.

À l’intérieur de l'établissement, on voit des malades infectés par le coronavirus livrés à eux-mêmes, en l'absence des équipes médicales. L'hôpital semblait, d'ailleurs, comme vidé de son personnel, car tout au long de la vidéo, on n'y voit aucun employé. Le même individu qui filmait a indiqué que c'étaient les garde-malades qui s'occupaient des patients.

Les scandales se poursuivent dans les hôpitaux en Algérie

Il faut dire que les différentes structures sanitaires sont au bord de l'implosion depuis quelques jours en Algérie. En plus de l'absence de moyens, le personnel soignant se retrouve débordé face à l'afflux des malades infectés par la Covid-19. Cela donne lieu à une situation de chaos subie par les différents établissements de santé à travers le pays.

À lire aussi :  Centre TCF à Alger : Nouvelle adresse et nouvelles procédures

Les citoyens se plaignent, d'ailleurs, de cette situation au quotidien. Ils disent souffrir de la mauvaise prise en charge de leurs proches hospitalisés et demandent l'intervention des responsables afin de régler les problèmes soulevés.

La vidéo, nouveau moyen de dénonciation

Afin de faire parvenir leurs messages aux autorités, les Algériens n'hésitent pas à faire des vidéos et à les partager sur les réseaux sociaux, pour médiatiser leurs affaires, provoquant chaque fois des scandales, notamment dans le secteur de la santé.

Et face à ce nouveau fléau, le gouvernement algérien a décidé de punir les auteurs de ces images. Ce fut le cas à Constantine, où un jeune homme, âgé de 32 ans, a été arrêté pour avoir filmé des cercueils entreposés dans la cour de la morgue du CHU de la même ville.

À Biskra aussi, les services de sécurité ont interpellé l'auteur d’une vidéo-scandale publiée sur Internet. Cette dernière montre les conditions dans lesquelles se trouvent les patients du service chargé du coronavirus, à l’hôpital de Biskra. En outre, la police de la même wilaya a procédé à l’arrestation de 24 jeunes accusés d’avoir organisé un rassemblement non-autorisé devant l’hôpital de la wilaya, le jour de la visite du ministre de la Santé.