Les scandales continuent d'ébranler le secteur de la santé en Algérie. Cette fois-ci, c'est dans la wilaya de Bouira, en Kabylie, qu'un fait invraisemblable a été signalé. Le directeur de l'hôpital local s'est jeté du deuxième étage de son lieu de travail, ce mardi 14 juillet, afin d'échapper à la colère de certains citoyens, indique la direction de la Santé de ladite wilaya dans un communiqué.

En effet, le directeur général de l'hôpital Mohamed-Boudiaf de Bouira, Djamel Boutemeur, s'est jeté du 2e étage de l'établissement hospitalier. Selon des sources locales, les raisons de ce geste désespéré seraient la pression qu'exerçaient sur lui les membres de la famille d'une victime du coronavirus.

Les individus en question ont demandé à récupérer la dépouille de leur proche décédé avant que les résultats des tests de la Covid-19 ne soient révélés. Ce que le directeur a catégoriquement refusé. Et devant l'insistance et les menaces de la famille en question, le DG de l'hôpital de Bouira a pris la fuite, de peur de se faire agresser.

Le directeur de l'hôpital de Bouira s'en sort

Par ailleurs, on apprend que Djamel Boutemeur s'en est sorti avec de nombreuses fractures au niveau des jambes. Il a été admis au service des urgences, afin de recevoir les soins nécessaires. Son pronostic vital ne semble pas être engagé.

À lire aussi :  Rifka et Numidia Lezoul écroués dans l'affaire Future Gate

Il faut dire que les différentes structures sanitaires sont au bord de l’implosion depuis quelques jours en Algérie. La gestion de la crise sanitaire du coronavirus devient de plus en plus difficile. De nombreux scandales ont d'ailleurs éclaté dans plusieurs hôpitaux algériens. Les citoyens n’hésitent plus à faire des vidéos et à les partager sur les réseaux sociaux, pour médiatiser leurs affaires.

Lire aussi : Vidéo choc en Algérie : Un homme décédé du Coronavirus abandonné par terre