Les services de la Sûreté de la wilaya de Aïn Temouchent ont démantelé, ces dernières heures, un vaste réseau de passeurs de migrants. En tout, les forces de police ont arrêté dix-sept personnes, dont douze Marocains. Le réseau était actif dans l'organisation de traversées maritimes clandestines à destination de l'Espagne

Les policiers ont mené à bien l’opération grâce à l’exploitation d’informations parvenues aux services de la Brigade de recherche et d'intervention (BRI) de la Police judiciaire de Aïn Temouchent. Les informations collectées faisaient état d’un groupe de personnes s’apprêtant à effectuer une traversée clandestine vers les côtes espagnoles, à partir du littoral de la wilaya.

Après avoir avisé le parquet de Beni Saf, les forces de police ont élaboré un plan d'intervention en coordination avec la brigade de lutte contre le trafic de stupéfiants. Dans un premier temps, l'opération a permis l’arrestation de cinq personnes, dont trois de nationalité étrangère, à la sortie de la commune d'Oulhaça El Gheraba. Par ailleurs, les policiers ont saisi un bateau de plaisance qui servait à opérer des traversées maritimes clandestines.

Après finalisation des procédures légales, les policiers ont procédé à la perquisition du domicile d'un des prévenus. L'intervention a permis l'arrestation de 12 personnes de nationalité marocaine qui s'apprêtaient à naviguer clandestinement.

À lire aussi :  Le nombre de migrants clandestins vers l'Europe en forte hausse

Enfin, les forces de police ont engagé une procédure judiciaire à l'encontre des dix-sept individus interpellés. Ces derniers sont accusés d'organisation de sorties illégales du territoire national. Les dix-sept mis en cause seront traduits devant le procureur général près le tribunal de Beni Saf.

Lire aussi : L’Algérie renforce sa coopération avec l’Europe pour lutter contre l’immigration clandestine