Une vingtaine de jeunes armés de gourdins et de barres de fer font régner « leur loi » dans la forêt de Bouchaoui, à Alger. Ces individus, organisés en bande, sévissent à l'entrée de la forêt et décident de qui peut entrer ou pas, selon une vidéo qui circule sur les réseaux sociaux.

Selon cette vidéo, l’accès à la forêt est conditionné par une « autorisation » des jeunes, armés de gourdins et de barres de fer. Ils prétendent qu'ils font régner « l'ordre » et qu'ils sont là pour « nettoyer cette forêt des vices, tels que l'alcool ». Les jeunes, qui sévissent au nom de la vertu islamique, menacent de passage à tabac toute personne qui ne rentre pas dans leurs critères.

Les jeunes qui interviennent dans cette vidéo affirment qu'ils ont chassé plusieurs personnes de la forêt et qu'ils n'y ont laissé que « les familles et les sportifs ». En plus des gourdins et des barres de fer, un des jeunes participe à "cette opération" avec un chien d'attaque renommé pour sa dangerosité.

La même vidéo montre les jeunes se précipiter sur chaque véhicule qui arrive sur les lieux pour interroger le conducteur, afin de le laisser passer ou lui intimer l'ordre de rebrousser chemin. Ils ont pris possession des lieux, vérifient les véhicules et sèment un climat de terreur aux entrées de la forêt, censée être un lieu de détente.

À lire aussi :  40 % des étrangers en France inactifs : Le vrai du faux

Cette bande, qui agit en toute impunité en l’absence des services de sécurité, n'est pas la seule à sévir dans la capitale. Il y a quelques jours, une commission « pour la promotion de la vertu et la prévention du vice » a été installée dans un autre quartier à Alger, pour « moraliser » la vie des habitants.

Lire aussi : Algérie : Grosse pression sur une enseignante qui refuse de porter le voile