L’Arabie saoudite a officiellement annoncé de date de l’Aïd El Adha 2020 dans un communiqué rendu public ce lundi 20 juillet. Ainsi, le premier jour de cette fête religieuse aura lieu vendredi 31 juillet, selon le communiqué du royaume saoudien, relayé par l’agence de presse locale.

En effet, la fête de l’Aïd El Adha en Arabie saoudite aura lieu le 31 juillet. La lune n'ayant pas été observée ce lundi 20 juillet, le 1er jour du mois de Dhou el Hidja 1441 coïncidera donc avec le mercredi 22 juillet. Ainsi, la fête de l’Aïd El Adha, ou l’Aïd El Kabir, sera célébrée au dixième jour du mois de Dhou el Hidja, correspondant au 31 juillet.

Qu’en sera-t-il pour l’Algérie?

Pour rappel, l’Algérie est partagée entre l'annulation et le maintien du sacrifice de l’Aïd El Adha pour cause de la pandémie de coronavirus. Eu égard au nombre de contaminations qui ne cesse d’augmenter, les autorités sanitaires, notamment le comité scientifique de suivi de la pandémie de coronavirus, mettent en garde contre le maintien du sacrifice rituel inhérent à cette fête religieuse.

En effet, de nombreux médecins et scientifiques appellent à l’annulation de ce rituel qui, selon eux, pourrait aggraver le nombre d'infections au coronavirus. Les autorités religieuses, elles, insistent pour maintenir cette fête, en appelant, toutefois, au respect des mesures sanitaires connues, afin d'éviter de propager davantage le virus.

À lire aussi :  Centre TCF à Alger : Nouvelle adresse et nouvelles procédures

A ce propos, le médecin et membre du Comité scientifique de suivi de l’évolution de l’épidémie de coronavirus en Algérie, Mohamed Bekkat Berkani, a regretté que la fatwa de ladite autorité religieuse ait primé sur l’avis et les conseils des spécialistes.

Lire aussi : Covid-19 en Algérie : Vers un confinement total durant l’Aïd El Adha ?