Une émission de télévision diffusée mardi 21 juillet sur la chaîne de télévision privée Echourouk TV a soulevé un tollé de réactions sur la toile. Dans cette émission, une femme présente le tabac à chiquer comme remède contre le coronavirus et aussi un moyen de dépistage du virus.

La femme affirme que ce remède a été testé par "tout le peuple tunisien" et a donné satisfaction. Elle teste le tabac sur un invité de l’émission qui a mis du tabac dans ses narines. La femme indique s'il éternue deux fois c'est qu'il est négatif au coronavirus. Quant à l'animateur qui a fait l’expérience et qui a éternué plus de deux fois, il est aussi considéré comme cas négatif, selon la "femme savante". La femme n'explique à aucun moment comment le tabac à chiquer peut agir contre le coronavirus. Elle rappelle juste que c'est un remède ancestral.

Réactions sur la toile

Cette émission qui a fait le tour des réseaux sociaux a scandalisé les internautes en Algérie et ailleurs. Certains considèrent que la femme en question qui cachait son visage est une journaliste de la chaîne qui veut faire le buzz alors que les deux autres personnages qui font de la figuration sont considérés comme "médiocres" dans leurs "prestations".

À lire aussi :  Espagne : Tout savoir de la prise en charge des migrants mineurs

Un autre internaute demande l'intervention des pouvoirs publics afin de mettre fin à cette "mascarade" . Il considère le contenu de l’émission comme une "mise en danger de la vie d'autrui", en incitant les gens à essayer un remède digne de la "sorcellerie".

Un autre internaute s'interroge sur cette émission qui fait la promotion du tabac à chiquer alors que la publicité pour le tabac est interdite. Il se demande "qui en tire profit ? Les charlatans, les vendeurs de la (chemma), la femme invitée ou la chaîne ? En tout cas, pas la science".

Par ailleurs, d'autres internautes considèrent ces chaines de télévision comme des outils d'abrutissement qui n'ont aucun lien ni avec l'éthique ni la déontologie. Elles sont qualifiées de chaines "égout" qui baignent dans la médiocrité. Ces chaines privées sont aussi accusés de faire la promotion du racisme et de la  misogynie.

Lire aussi : Algérie : Une émission télévisée où une femme embrasse les pieds de son mari enflamme la toile

https://www.facebook.com/assouma.diaz/videos/974670642988154/