Malgré sa démission forcée par la rue, il y a plus d’une année, l’ancien président algérien Abdelaziz Bouteflika ne cesse de faire parler de lui. Le journal panafricain Jeune Afrique a mis la lumière, dans un long reportage paru mercredi 29 juillet, sur la relation fort intrigante entre l’ex-chef de l’Etat et sa sœur Zhor. Durant les vingt ans de règne de Bouteflika sur l’Algérie, sa sœur a vécu dans son ombre, sans jamais le quitter. Depuis sa chute, elle l’accompagne jour et nuit dans sa nouvelle vie.  

Le journaliste algérien Farid Alilat, ancien directeur de la rédaction des quotidiens Le Matin et Liberté, aujourd’hui journaliste à Jeune Afrique, fait de nouvelles révélations sur la vie de l’ex-président de l’Algérie. « L’ancien président algérien Abdelaziz Bouteflika ne mange que ce que lui prépare sa sœur Zhor », affirme-t-il.

D’après lui, « Zhor Bouteflika a vécu dans l’ombre de son frère aîné sans jamais le quitter d’une semelle au cours des vingt années qu’il a passées à la présidence. Depuis sa démission forcée le 2 avril 2019, elle l’accompagne jour et nuit dans cette nouvelle vie qui ressemble à une réclusion à perpétuité derrière les murs d’une résidence ultra-protégée ».

Farid Alilat révèle qu’au sein de la grande fratrie des Bouteflika, composée de cinq garçons : Abdelaziz, Nacer, Mustapha, Abdelghani et Saïd, et deux filles : Latifa et Zhor, « cette dernière est la seule à cultiver un mystère absolu. Au point qu’il n’existe aucune photo d’elle. Jamais d’apparition publique, pas le début d’un commencement de déclaration ».

Inconnue du grand public, Zhor aurait servi Bouteflika « avec le dévouement d’une religieuse de couvent, » indique l’auteur de la biographie « Bouteflika, l'histoire secrète ».

Dans son livre biographique, Farid Alilat fait découvrir les vies du président déchu Abdelaziz Bouteflika. Poussé par la curiosité du métier, le journaliste algérien a enquêté sur la vie de l’ex-président pour en découvrir "plusieurs vies". Des vies qu’il a relatées dans son livre “Bouteflika, l’histoire secrète”, paru en février dernier chez les éditions du Rocher.

Lire aussi : Algérie : Abdelaziz Bouteflika, de Oujda à El Mouradia