Le chef de service de la division de la protection de la faune et de la flore de la conservation des forêts de la wilaya de Tizi Ouzou a affirmé, dans une déclaration à l'APS, rapportée ce dimanche 2 août, que les feux de forêt avaient ravagé 2 618 hectares depuis le mois de juin.

Mohamed Skendraoui a révélé que la wilaya de Tizi Ouzou avait connu 166 feux de forêt ces deux derniers mois. Le responsable à la conservation des forêts a souligné que ces incendies avaient détruit 704,5 ha d'espaces forestiers, 806 ha de maquis 793 ha de broussailles ainsi que 314 ha d'arbres fruitiers. Ces superficies détruites en ce début d'été dépassent déjà de 1 000 hectares celles détruites par les incendies en 2019.

La négligence des citoyens à l'origine des feux

Par ailleurs, Mohamed Skendraoui a appelé les citoyens de la wilaya à plus de vigilance dans l'utilisation du feu dans les foyers ou dans la nature, surtout que la région connaît une vague de canicule favorable au déclenchement d'incendies. Il explique que l'origine de ces incendies reste la négligence des citoyens « qui refusent de changer leurs habitudes ». Il affirme que plusieurs incendies se sont déclenchés suite au nettoyage des champs par des citoyens qui recourent à l'incinération pour se débarrasser de leurs déchets.

À lire aussi :  Une mosquée salafiste visée par une procédure de fermeture à Obernai

Le responsable à la conservation des forêts a rappelé que l’incinération des déchets est interdite du 1er juin au 31 octobre dans toutes les communes de la wilaya.

Il faut rappeler que la wilaya de Tizi Ouzou a connu plusieurs incendies ces derniers jours. Les flammes ont ravagé des centaines d'hectares de forêts dans plusieurs communes de la wilaya, notamment Ouadhias, Iferhounene, Ouacif, Ifigha, Abi Youcef, Yakourene, Idjer, Aït Aïssa Mimoun, Aït Boumahdi, Aït Chafaâ, Aït Yahia Moussa, Bouzguene, Illilten, Aït Aguacha ainsi que Aïn El Hammam. Le Parc du Djurdjura, connu pour être une réserve naturelle, a été particulièrement touché.

Lire aussi : Tizi Ouzou, Bejaïa, Sétif et Tiaret ravagées par les feux