Le ministre algérien de la Santé, Abderrahmane Benbouzid, est revenu ce mardi 4 août sur la décision du gouvernement de rouvrir les plages et les mosquées. Selon le responsable, cette action sera accompagnée de nombreuses mesures strictes, afin d'éviter la propagation du coronavirus en Algérie. 

L'Algérie a décidé de rouvrir les mosquées et les plages aux Algériens. Une décision qui a eu pour effet de soulager de nombreux citoyens. Néanmoins, le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid, a indiqué que « le gouvernement prendra des mesures préventives strictes ».

Ainsi, dans les mosquées, « les fidèles devront respecter la distanciation sociale, porter le masque et apporter leur propre tapis de prière », a expliqué le responsable lors d'une intervention sur les ondes de la radio nationale. En outre, le Pr Benbouzid souligne que « des personnes seront chargées de veiller au bon respect de ces mesures dans les mosquées qui seront rouvertes ».

Concernant les plages, le responsable du secteur a avoué que le maintien de la distanciation physique sur les plages restait « très difficile ». Il a souligné que la réussite des mesures de la distanciation sociale reposait uniquement sur le degré de conscience des citoyens. Par ailleurs, le ministre a laissé entendre que le gouvernement algérien pourrait autoriser la consommation sur place dans les restaurants.

Un déconfinement partiel en Algérie

Le ministre de la Santé a également souligné que les mesures prises par le gouvernement ne pouvaient être considérées comme un déconfinement général, mais partiel. Toutefois, il n’a pas exclu la possibilité d’un retour au confinement en cas de non-respect des mesures de prévention.

Pour rappel, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a demandé, lundi 3 août, au Premier ministre Abdelaziz Djerad d'entamer les préparatifs pour la réouverture progressive des mosquées et des plages en Algérie. Cette réouverture progressive des mosquées concernera, dans un premier temps, les grands lieux de culte pouvant accueillir plus de 1 000 fidèles. La réouverture des parcs, des jardins et des aires de repos a été également évoquée lors de la réunion.

Lire aussi : Le vaccin contre la Covid-19 ne sera pas expérimenté sur les Algériens