France : Un sans-papiers algérien sauve deux enfants des flammes


Un sans-papiers algérien s'est distingué d'un héroïque
en sauvant deux enfants d'un incendie domestique. Répondant au nom de Abdelillah Assaoui, le ressortissant algérien n'a pas hésité à escalader le mur d’une bâtisse pour pénétrer dans un appartement en feu et secourir deux enfants en danger, une fille et un garçon.

Ce geste héroïque lui a valu la reconnaissance de la mère des deux enfants mais aussi des habitants de la localité. La scène s'est déroulée au niveau de Mée-sur-Seine, dans l'après-midi de lundi, rapporte le journal français Le Parisien dans son édition de mardi. Un appartement se trouvant au deuxième étage d'un immeuble a pris feu. A l'intérieur, se trouvaient deux enfants âgés de 12 et 5 ans. Abdelillah Assaoui a escaladé les murs de la bâtisse, s'est introduit dans l'appartement en feu et a sauvé les deux enfants avant d'éteindre l'incendie.

"Sans mon cousin, les enfants seraient morts"

Société Voici pourquoi le principal lycée musulman de France sera privé de ses 500'000 euros de subventions par an

"Il était un peu avant 14 heures. On buvait le café juste en bas au salon de thé turc. A un moment, on a entendu boum, comme une explosion. Mon cousin est monté sur une chaise et il a vu des flammes au premier étage. Il a grimpé par le gros tuyau (gouttière, ndlr) jusqu'à la fenêtre de la cuisine", a raconté le cousin de ce ressortissant au même journal. Une fois dans le logement, Abdelillah prend dans ses bras un à un les deux enfants qu'il a évacués par la fenêtre. Le héros algérien s'est mis ensuite à éteindre le feu à l'aide d'un extincteur que lui avait passé le patron du salon de thé.

"On a attendu de longues minutes l'arrivée des pompiers. Sans mon cousin, les enfants seraient morts", estime le proche de Abdelillah. La mère des deux enfants n'a pas manqué d'exprimer sa gratitude envers l'Algérien qu'elle appelle "mon sauveur", rapporte le même média. Elle compte d'ailleurs saisir le maire du Mée-sur-Seine et le préfet de Seine-et-Marne pour demander la régularisation de Abdelillah qui vit clandestinement en France depuis 3 ans. "Il mérite d'obtenir cette reconnaissance comme c'est arrivé à d'autres sans-papiers. Il aimerait aussi faire venir sa fille âgée de 6 ans, restée en Algérie", a-t-elle ajouté.

Lire aussi : Lyon : Un sans-papiers algérien risque sa vie pour sauver une Française


Vous aimez cet article ? Partagez !