Les vacances du prince héritier du Maroc, Moulay El Hassan, avec son père le roi Mohammed VI à la résidence royale de la plage Bouskour a remis la question de la "reine" du Maroc Lalla Selma au devant de la scène. En effet, les Marocains s'interrogent sur le sort de la reine qui a disparu des radars depuis plus de trois ans.

Certains médias qui annoncent ces vacances du roi et de son fils se demandent : "Où est passé Lalla Selma ?". Une question qui reste sans réponse officielle. Les médias se contentent de spéculations. En effet, aucune nouvelle n'a filtré sur le sort réservée à la reine du Maroc. Cette dernière a été annoncée par des médias proches du palais royal dans différents endroits sans aucune preuve. Elle a été annoncé à l’étranger ou dans certains endroits au royaume chérifien sans qu'aucune vidéo ni photo n'apparaissent de celle qui fut la première dame du Maroc.

Inquiétude chez les Marocains

Il faut noter que les inquiétudes de la disparition de la princesse ne datent pas d'aujourd'hui. Au début de l'année, une campagne a été lancée par des Marocains établis à l’étranger pour savoir où se trouvait Lalla Selma. Les Marocains établis notamment en Belgique ont exprimé leur inquiétude sur la disparition subite de la mère du prince héritier Moulay El Hassan. Des interrogations reprises par la presse belge. Le journaliste belge d’origine marocaine Khalil Zeguendi avait déclaré à l'époque : « On la voyait constamment aux côtés du roi lorsqu’ils recevaient les têtes couronnées et les chefs d’Etat (…). Depuis deux ans, plus aucune photo ou aucun enregistrement ne la montre, si ce n’est des montages avec des photos d’archives. Lalla Salma est devenue un fantôme ». Le journaliste a avoué que les Marocains sont réellement inquiets sur le sort de la princesse Lalla Salma qui « occupait l’avant-scène médiatique ».

À lire aussi :  Le recteur de la grande mosquée de Paris apporte son soutien à Salman Rushdie

Par ailleurs, certaines sources ont affirmé que Lalla Selma a été « poignardée par la sœur du roi Mohammed VI, Lalla Hasnaa ». Tandis que d'autres journaux, notamment The Times,se demandaient si la princesse n’était pas enfermée dans un des palais du souverain, « pour avoir contrarié le roi ». En tout cas, en l'absence d'informations officielles, beaucoup de zones d'ombres entourent la question du sort de la princesse Lalla Selma. Une question qui reste tabou au Maroc et qui donne libre champ à diverses lectures.

Lire aussi : Maroc : Une vidéo du roi Mohammed VI déclenche la polémique en Espagne