L’actrice franco-algérienne Camélia Jordana a suscité une fois de plus la polémique en France. Elle s’est attaquée, lundi 31 août au micro de BFMTV, aux méfaits de la colonisation française. La jeune actrice et chanteuse a évoqué un « énorme travail de décolonisation à faire » dans l’Hexagone.

Les internautes n’ont pas manqué de réagir à cette nouvelle sortie de l’actrice controversée. Nombreux sont ceux qui s'en sont pris à la jeune femme sur les réseaux sociaux. Ils lui ont suggéré de « quitter la France sur laquelle elle semble avoir beaucoup à redire ».

L’actrice franco-algérienne a déclaré : « Je pense qu’il y a un énorme travail de décolonisation à faire dans mon pays, qui n’a pas été fait. Je crois que c’est à ma génération de s’adresser aux autorités, au gouvernement, à mes compatriotes. […] Si on commence à faire ce travail-là, les folies qui se passent dans ce pays-là, avec le temps, pourront peut-être guérir ».

Camélia Jordana est ensuite revenue sur ses origines algériennes. Elle a souligné que ses deux grands-pères avaient été emprisonnés par les Français, « après s’être battus pour la France », et qu'ils avaient été arrêtés pour leur adhésion au Front de libération nationale (FLN).

« Je suis descendante de résistants et je suis descendante d’Algériens, donc de gens qui ont été colonisés par le pays dans lequel je vis, que je considère être mon pays, dans lequel j’ai grandi, dans lequel je suis née, dont j’ai appris l’histoire à l’école », a-t-elle ajouté.

Camélia Jordana rappelle, aussi, son engagement auprès d’Assa Traoré dans son combat pour rendre justice à son frère Adama. Ce dernier est décédé après une interpellation par des gendarmes en 2016. Des semaines auparavant, la chanteuse évoquait les violences policières sur le plateau de France 2. Une sortie qui a énormément fait parler.

Lire aussi : L’artiste franco-algérienne Camélia Jordana au cœur d’une vive polémique en France