L'Algérie a un nouvel ambassadeur en France. Il s'agit de Mohamed Antar Daoud qui est récemment venu remplacer Salah Lebdioui chargé d'une autre mission diplomatique, a-t-on appris ce dimanche 6 septembre 2020 du quotidien El Watan.

Le gouvernement algérien a ainsi décidé de désigner Mohamed Antar Daoud à la tête de l'ambassade d'Algérie à Paris. Il succède à Salah Lebdioui qui a été désigné comme nouvel ambassadeur d’Algérie à Berne en Suisse.

Avant de devenir le nouvel ambassadeur de l'Algérie dans la capitale française, Mohamed Antar Daoud occupait le poste d’ambassadeur d’Algérie à Libreville, au Gabon depuis mars 2015. Diplômé en sciences de l’information, Mohamed Antar Daoud avait débuté sa carrière en tant que journaliste à la station régionale de Constantine de la radio et de la télévision algérienne.

C'est en 1979 qu'il débuta sa carrière en diplomatie durant la période où le défunt Mohamed Seddik Benyahia était ministre des Affaires étrangères (1979-1982). Le diplomate algérien a également occupé le poste de ministre conseiller près de l’Algérie à Washington en 1986, Nouakchott et Rabat entre 1991 et 1994. En 1996, Il devient Directeur Général du protocole, des titres et des documents officiels au Ministère des affaires étrangères.

Mohamed Antar Daoud était consul de l'Algérie à Lille

En 1997, Mohamed Antar Daoud a aussi occupé le poste de Consul Général dans la ville de Lille en France. Par la suite, il s'est envolé au Mali pour occuper le poste d’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de l'Algérie à Bamako, de 2001 à 2004.

Il faut noter que sa nomination à la tête de l'ambassade d’Algérie à Paris intervient dans un contexte particulier. Pour rappel, l'Algérie avait décidé de rappeler son désormais ancien ambassadeur d’Algérie en France, Salah Lebdioui, le 27 mai dernier, au lendemain de la diffusion du film-documentaire sur le Hirak « Algérie, mon amour ». Cet épisode semble néanmoins appartenir au passé, car depuis, les deux présidents Abdelmadjid Tebboune et Emmanuel Macron multiplient les déclarations de bonnes intentions pour réchauffer les relations entre les deux pays.