La défense du journaliste Khaled Drareni a affirmé, jeudi 17 septembre, avoir introduit une demande de pourvoi en cassation auprès de la Cour suprême. Ce recours en cassation a été déposé auprès de la plus haute juridiction de l'Algérie après la condamnation en appel à deux ans de prison ferme du journaliste par la Cour d'Alger. 

En effet, Haboul Abdellah, membre du collectif des avocats de la défense de Khaled Drareni, a fait savoir, à travers une publication sur sa page Facebook, qu'une demande de pourvoi en cassation avait été introduite auprès de la Cour suprême. Une démarche qui intervient au lendemain de la lourde condamnation en appel du journaliste.

Rappelons que le parquet près la Cour d’Alger avait requis, le 8 septembre dernier, une peine de 4 ans de prison ferme à l’encontre de Khaled Drareni lors de son procès en appel. La même peine a été également requise contre Samir Benlarbi et Slimane Hamitouche.

Après le réquisitoire, la Cour d'Alger a finalement condamné en appel, le 15 septembre dernier, le directeur du site Casbah Tribune à deux ans de prison ferme. Une condamnation qui a suscité la contestation parmi les confrères du journaliste qui s'étaient rassemblés devant la Cour d'Alger en guise de soutien à Khaled Drareni. Dans le même dossier, les activistes Samir Benlarbi et Slimane Hamitouche ont été condamnés à une année de prison, dont quatre mois ferme. Soit la même peine que lors du procès en première instance. Il faut rappeler que les deux comparaissaient en prévenus libres.

À lire aussi :  Marine Le Pen demande la fermeture de plus de mosquées

Lire aussi : Khaled Drareni : RSF évoque un état de santé « particulièrement préoccupant »