Avichay Adraee, un lieutenant-colonel des Forces de défense israéliennes qui dirige la division des médias arabes de l’unité du porte-parole de l’armée d’Israël (Tsahal), s’en est pris de nouveau à l’Algérie. Dans un publication postée sur son compte Facebook officiel, le porte-parole de Tsahal a partagé une photo symbolisant la normalisation des relations entre les deux pays.  

En effet, la publication d’Avichay Adraee, qui a suscité une vive polémique sur les réseaux sociaux; montre deux enfants arborant le drapeau de l’Etat sioniste et au milieu un autre enfant portant le drapeau algérien. Le porte-parole de l’état-major d’Israël prétend que la photo a été postée initialement par un citoyen algérien pour montrer « la solidarité  humaine » avec l’unité sioniste.

Il faut noter que cette nouvelle attaque intervient au lendemain d’une déclaration du chef de l’Etat, Abdelmadjid Tebboune, sur la question de la normalisation des relations de l’Algérie avec Israël. Pour lui, il n’est pas question de suivre les monarchies du Golfe dans leur ruée vers la normalisation. « Nous constatons qu’il y a une sorte de ruée vers la normalisation. Nous n’y participerons pas et nous ne la cautionnons pas », avait affirmé Abdelmadjid Tebboune lors d’une rencontre avec des responsables des médias.

Pour le chef de l’Etat, la cause palestinienne reste sacrée pour l’Algérie et les Algériens. “Pour nous, la cause palestinienne reste une cause sacrée, y compris pour tout le peuple algérien”, a précisé Tebboune qui annonce qu’il va peut-être dire la même chose ce mardi à l’occasion de l’Assemblée générale des Nations unies.

A rappeler que la signature d’un accord entre Israël et deux pays du Golfe, en l’occurrence les Emirats arabes unis et le Bahreïn, a été vivement critiquée par plusieurs pays arabes. Signé aux Etats-Unis, sous l’égide du président US Donald Trump, cet accord en annonce d’autres avec d’autres pays arabes.