Le nouvel ambassadeur de France en Algérie, François Gouyette, s'est exprimé jeudi 1er octobre sur les relations algéro-françaises et sur sa mission en Algérie. Le diplomate, qui a fait part de son estime pour le peuple algérien et l'Algérie, dit avoir hâte d'entamer son travail. 

"Je suis heureux et honoré de prendre la direction de l'ambassade de France dans un grand pays comme l’Algérie. Le pays d'un peuple fier et courageux, riche d'une culture millénaire. Le pays d'une jeunesse dynamique, créative et ouverte sur le monde", a déclaré François Gouyette dans un message posté sur la page officelle de l'ambassade de France en Algérie. Et de poursuivre : "Pour la France, l'Algérie est un partenaire stratégique et de premier plan dans tous les domaines : les échanges humains, culturels éducatifs et scientifiques, la coopération économique et la diplomatie (...)".

L'ambassadeur affirme aussi que "l'Algérie est une puissance d'équilibre qui joue un rôle important en faveur de la paix en Afrique comme en Méditerranée. Notre relation est forte mais nous pouvons faire plus et mieux pour la porter à un niveau exceptionnel. Cette ambition est partagée par nos hautes autorités".

S'adressant aux Français résidant en Algérie, il dira : "A tous nos amis français qui résident en Algérie et qui aiment ce pays, je tiens à dire combien j'ai à cœur de prendre en compte votre préoccupation avec l'appui de vos trois consuls généraux, de vos élus et de l'ensemble des services de l'ambassade".

À lire aussi :  François Hollande appelle la France à relancer son partenariat avec l'Algérie, le Maroc et la Tunisie

"Je tiens à vous dire mon attachement à l'Algérie"

S'exprimant en arabe, le nouvel ambassadeur de France en Algérie affirme qu'il connaît assez bien l'Algérie et se dit très content de la retrouver. "A titre personnel, je tiens à vous dire mon attachement à l'Algérie. Lorsque j'étais jeune, dans les années 1970, je suis venu plusieurs fois en vacances chez des amis algériens. Je me souviens de la générosité des Algériens et de la beauté des paysages que j'ai hâte de redécouvrir", a-t-il confié. Et de conclure : "Je reviens aujourd'hui avec bonheur et avec tous ces souvenirs dans le cœur. (...) Je suis impatient d'entamer ma mission, et vive l'amitié algéro-française !".