Reprise des vols en Algérie : Voici la décision du gouvernement

Le gouvernement algérien a décidé de rouvrir les aéroports afin de permettre la reprise des vols intérieurs. Néanmoins, les frontières extérieures de l'Algérie restent fermées. La décision a été prise dimanche 4 octobre, en marge de la réunion périodique du Conseil des ministres, présidée par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune.

Fermés depuis le mois de mars dernier, les aéroports vont enfin rouvrir en Algérie. Le Conseil des ministres a, en effet, décidé de rouvrir les aéroports nationaux en prévision de la reprise des vols domestiques. Cette mesure permettra aux citoyens algériens de pouvoir se déplacer entre les wilayas algériennes via le transport aérien.

Cette décision soulagera également les compagnies nationales Air Algérie et Tassili Airlines qui pourront reprendre partiellement leurs activités après plusieurs mois d'arrêt ayant provoqué une crise économique aiguë au sein de ces entreprises.

Société France : Peut-on toucher le RSA en vivant à l'étranger ?

Les frontières de l'Algérie restent fermées

Par ailleurs, rien n'a été décidé à propos de la réouverture des frontières de l'Algérie et de la reprise des vols internationaux. En effet, le gouvernement algérien n'a toujours pas fixé de date pour le rétablissement des liaisons aériennes, préférant ainsi tergiverser dans l'attente de l'amélioration de la situation épidémiologique dans le monde.

Pour rappel, le Pr Riyad Mahyaoui, membre du Comité scientifique chargé du suivi de l’évolution du coronavirus, a indiqué que son comité « craint l’apparition d’une deuxième vague du virus en Algérie. Notamment avec ce qui se passe actuellement dans les pays voisins et en Europe ». Raison pour laquelle la réouverture des aéroports et la levée des restrictions sur les voyages ne sont pas « encore envisagées ».


Vous aimez cet article ? Partagez !