Plusieurs étudiants algériens sont indésirables dans certaines universités françaisesA cause des restrictions de voyages dictées par la conjoncture sanitaire que traverse le monde, beaucoup d'étudiants algériens, préinscrits dans des universités françaises, n'ont pas pu valider leurs inscriptions. 

La fermeture des frontières, la raréfaction des vols de rapatriement et surtout la lenteur dans l'octroi des visas "étudiant" par les services consulaires français en Algérie ont fait que de nombreux étudiants algériens ont raté les délais d’inscription dans les universités françaises. Censés s’inscrire entre le 6 et le 21 septembre, les étudiants qui ont dépassé la date limite se sont vu rejeter l'accès aux universités.

Sur les réseaux sociaux, plusieurs d'entre eux ont témoigné de leur désarroi face à cette situation « inattendue ». Un étudiant écrit que son visa lui a été délivré trois jours après les délais d’inscription. Il arrive en France et l’administration de l’université Paris Descartes « refuse catégoriquement » de recevoir sa demande d'inscription.

Une autre étudiante algérienne fait savoir qu’à cause des restrictions de voyages instaurées pour prévenir la propagation du coronavirus, l’ambassade de France en Algérie lui a délivré un visa deux semaines après les délais d’inscription. Ce qui l'a empêchée de rejoindre son université à temps pour s'y inscrire.

À lire aussi :  Voici le Top 10 des youtubeurs algériens les plus suivis

Une autre étudiante algérienne déclare à Franceinfo qu'elle s'attendait à ce que les responsables de ces universités se montrent « compréhensifs » et prolongent exceptionnellement les délais d'inscriptions pour les retardataires, vu qu'ils ne sont pas responsables de ce retard.

De leur côté, les administrations universitaires concernées estiment que ces étudiants ne peuvent pas rattraper un retard de quatre semaines de cours. Le vice-président de l’université de Lorraine indique que « ce n’est pas raisonnable d’accueillir des étudiants avec un retard si important ».

Lire aussi : Renouvellement du titre de séjour étudiant en France : La procédure facilitée